Les dernières actualités

Agriavis.com : le site militant de l'Agriculture. Donnez votre avis sur vos matériels agricoles, engrais, semences et plants, produits phytos, services...
Logo AgriAvis.com

Agriavis Forum,l'agriculture discutée par les agriculteurs!

Agriavis recueille l'avis des agriculteurs sur les matériels, semences et plants, engrais, produits phytosanitaires, services et produits pour les animaux qu'ils utilisent sur leur exploitation

Vous n'êtes pas identifié.

Les derniers posts

Discussion Réponses Dernier message
2 106 Aujourd'hui 18:35:05 par well
0 50 Aujourd'hui 17:30:33 par Anne-Marie Teillout
0 42 Aujourd'hui 17:30:08 par Anne-Marie Teillout
0 95 Aujourd'hui 17:29:04 par Anne-Marie Teillout
0 138 Aujourd'hui 17:27:59 par Anne-Marie Teillout

#151 09/06/2019 20:15:28

Job462
Membre
Lieu: Sud auvergne
Date d'inscription: 16/10/2017
Messages: 275
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 274

Re:

Christophe76 a écrit:

Job462 a écrit:

Christophe76 a écrit:

Arrêt 31 août!

Pourquoi tu precipite l'arrêt?
Chez moi ceux qui ont arreté, ils le regrettent pas. Par contre chez moi les possibilités de culture sont limités donc rotation courte et des rendements qui diminue au bout de quelques années, heuresement qu il y a encore les eleveurs pour allonger leur rotation et rapporte de la MO.

On arrête même le 31 juillet.
Tes voisins qui arrêtent et voient les rendements diminuer, ils font quoi de leur paille ?
Forcément, si tu vends ta paille pour gratter quelques euros et qu’en face tu apportes rien, ça va pas longtemps.
Dans notre secteur, avec les problèmes de désherbage, les échanges paille fumier n’ont plus la côte.

Ils vendent leur paille ils ne restituent rien au sol, forcement a un moment ça coince, ils ne seme jamais de couvert non plus. Je fais du ray grass 6mois chez un puis un maïs, j'ai remarqué que même le rg a du mal a valorisé l'azote.

Hors ligne

#152 11/06/2019 08:03:50

Aurel01
Membre
Date d'inscription: 26/01/2018
Messages: 213
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 213

Re:

Christophe76 a écrit:

Aurel01 a écrit:

Finalement tu arrête beaucoup plus vite que prévu tu à réussi à vendre des vaches ou tu va tous vendre le troupeau d'un coup ?

On a un voisin amateur pour une partie de nos Montbéliardes, pour les quelques normandes aussi. Pour les holsteins je sais pas encore, et les croisées finiront à l’engraissement.
Pour les élèves, on garde tout pour engraisser. Le but est de ne pas faire partir tout sur le même exercice.
Et oui, on arrête plus vite que prévu, mais on a “ intégré ”de nouvelles “données” à l’etude de faisabilité qu’on a faite il y a un an, et ça change tout.
Et de plus, il était grand temps, sur le plan humain. A trop vouloir en faire, on frôle le pètage de plomb

Bien d'accord avec toi, est c'est bien que tu es réussi a trouver preneur pour une partit de ton troupeau, nous on à un peu de mal à les vendre dans notre secteur il reste plus beaucoup de laitiers et ceux qui reste n'en veule pas plus.

Hors ligne

#153 11/06/2019 14:43:35

Ceve
Nouveau membre
Date d'inscription: 11/06/2019
Messages: 1
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1

Re:

Bonjour,

Pour info, un reportage sur les conséquences des sanctions russes sur les agriculteurs européens:

https://www.youtube.com/watch?v=5NHFrTwXQ80

Hors ligne

#154 15/05/2023 01:03:10

scorpionne82
Nouveau membre
Lieu: paris
Date d'inscription: 14/05/2023
Messages: 3
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3
Site web

Re:

Bonjour, Ce type de transition peut être une décision importante et nécessite une planification soigneuse. Bien que je ne puisse pas vous fournir d'expériences personnelles d'éleveurs, je peux vous donner quelques conseils généraux pour vous aider à réfléchir à votre projet.

Tout d'abord, il est essentiel de réaliser une étude financière approfondie pour évaluer la viabilité économique de votre nouvelle orientation. Cela vous permettra de comprendre les coûts, les revenus potentiels et les investissements nécessaires pour le projet.

En ce qui concerne les 40 hectares de prairies en zone Natura 2000, vous pouvez envisager deux options principales : l'élevage de vaches allaitantes ou l'engraissement de bovins. Chaque option présente ses propres avantages et considérations.

Les vaches allaitantes impliquent l'élevage de vaches pour la reproduction et la production de veaux destinés à la vente. Cela peut nécessiter un investissement initial plus important pour l'achat de reproducteurs de qualité, mais cela peut offrir une source régulière de revenus à long terme.

L'engraissement de bovins consiste à acheter des bovins plus jeunes et à les nourrir jusqu'à ce qu'ils atteignent un poids de marché optimal. Cette option peut nécessiter une gestion plus intensive et une expertise en matière de nutrition animale, mais elle peut également offrir des opportunités de profit intéressantes.

Il est recommandé de prendre en compte les facteurs tels que les ressources disponibles (telles que les infrastructures existantes et les équipements), les marchés locaux, les exigences réglementaires et les préférences personnelles lors de la prise de décision.

Il peut également être précieux de consulter des experts locaux, tels que des conseillers agricoles ou des organisations professionnelles, pour obtenir des conseils plus spécifiques à votre situation.

Enfin, prenez le temps de réfléchir soigneusement à votre projet, en tenant compte des aspects financiers, de vos compétences et de vos objectifs à long terme. Il peut également être bénéfique de visiter des exploitations similaires pour voir comment d'autres éleveurs ont réussi leur transition.

N'oubliez pas que chaque exploitation est unique, et il est important de trouver la solution qui correspond le mieux à vos ressources, à vos objectifs et à votre environnement.


"La terre est généreuse, mais elle ne donne que ce que l'homme y sème."
https://roqya-expert.com/

Hors ligne

#155 15/05/2023 01:03:30

scorpionne82
Nouveau membre
Lieu: paris
Date d'inscription: 14/05/2023
Messages: 3
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3
Site web

Re:

Bonjour, Ce type de transition peut être une décision importante et nécessite une planification soigneuse. Bien que je ne puisse pas vous fournir d'expériences personnelles d'éleveurs, je peux vous donner quelques conseils généraux pour vous aider à réfléchir à votre projet.

Tout d'abord, il est essentiel de réaliser une étude financière approfondie pour évaluer la viabilité économique de votre nouvelle orientation. Cela vous permettra de comprendre les coûts, les revenus potentiels et les investissements nécessaires pour le projet.

En ce qui concerne les 40 hectares de prairies en zone Natura 2000, vous pouvez envisager deux options principales : l'élevage de vaches allaitantes ou l'engraissement de bovins. Chaque option présente ses propres avantages et considérations.

Les vaches allaitantes impliquent l'élevage de vaches pour la reproduction et la production de veaux destinés à la vente. Cela peut nécessiter un investissement initial plus important pour l'achat de reproducteurs de qualité, mais cela peut offrir une source régulière de revenus à long terme.

L'engraissement de bovins consiste à acheter des bovins plus jeunes et à les nourrir jusqu'à ce qu'ils atteignent un poids de marché optimal. Cette option peut nécessiter une gestion plus intensive et une expertise en matière de nutrition animale, mais elle peut également offrir des opportunités de profit intéressantes.

Il est recommandé de prendre en compte les facteurs tels que les ressources disponibles (telles que les infrastructures existantes et les équipements), les marchés locaux, les exigences réglementaires et les préférences personnelles lors de la prise de décision.

Il peut également être précieux de consulter des experts locaux, tels que des conseillers agricoles ou des organisations professionnelles, pour obtenir des conseils plus spécifiques à votre situation.

Enfin, prenez le temps de réfléchir soigneusement à votre projet, en tenant compte des aspects financiers, de vos compétences et de vos objectifs à long terme. Il peut également être bénéfique de visiter des exploitations similaires pour voir comment d'autres éleveurs ont réussi leur transition.

N'oubliez pas que chaque exploitation est unique, et il est important de trouver la solution qui correspond le mieux à vos ressources, à vos objectifs et à votre environnement.


"La terre est généreuse, mais elle ne donne que ce que l'homme y sème."
https://roqya-expert.com/

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB & geek
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Les marques
Acheter john deere
Acheter Massey Ferguson
Acheter Beiser
Acheter Kverneland
Avis Quivogne
Avis Actisol
Avis Vicon
Avis Agrisem
Chambre agriculture
Les familles
Tracteur agricole
Charrue
Déchaumeur
Semoir
Remorque
Andaineur
Nitrate de chaux
Porte Caisson
Pomme de terre
Les produits
John Deere 7830
New Holland t6080
Massey Ferguson 165
Stihl ms 390
Agritel
Météo Plein Champ
Fiat 640
John Deere 6830
France agricole
Autres pages
Blé Matif
Colza Matif
Mais Matif
News agriculture
Annonce agricole
Vidéo agriculture
Dossier agricoles
Semance
Partenaires
Galerie photo : la Ferme des Acacias
bactérie
gaz à effet de serre
Vacances campagne
gps tomtom
Ferguson en Périgord
Annonce de matériels
Photos agricoles
Photos de matériels agricoles
Jardin potager
Agriculture Biologique
Le blog de l'UNIFA
Avagri
Lesagri61


Mentions Légales