Les dernières actualités

Agriavis.com : le site militant de l'Agriculture. Donnez votre avis sur vos matériels agricoles, engrais, semences et plants, produits phytos, services...
Logo AgriAvis.com

Agriavis Forum,l'agriculture discutée par les agriculteurs!

Agriavis recueille l'avis des agriculteurs sur les matériels, semences et plants, engrais, produits phytosanitaires, services et produits pour les animaux qu'ils utilisent sur leur exploitation

Vous n'êtes pas identifié.

Les derniers posts

Discussion Réponses Dernier message
1 727 25/11/2021 11:34:42 par FarmeoApp
Menage de printemps ? par carole63
24 13411 25/11/2021 11:34:11 par FarmeoApp
détection de métaux par roland59
2 1919 25/11/2021 11:33:53 par FarmeoApp
choix entre le CER ou comptable privé par esteban  [ 1 2 3 4 ]
94 115903 25/11/2021 11:33:07 par FarmeoApp
0 545 22/11/2021 10:54:42 par Ant

#1 03/03/2010 21:14:30

karoq
Nouveau membre
Date d'inscription: 03/03/2010
Messages: 1
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1

Aujourd’hui j’ai eu vent de projet d’implantation de Ferme photovoltaïque.
Quoi de plus noble que cette énergie, a première vue un projet intéressant.
La parcelle doit être plane ou en exposition sud d’une surface minimum de 5 ha. Avec pas trop loin une ligne a haute tension. Le Tarif de location proposé va de 2500€ a 5000€ ha an.
Sur le cout  je me suis dit tu va te  presser d’envoyer les n° cadastraux et mettre le maximum de surface. *
Après réflexion, j’ai trouvé cette proposition carrément scandaleuse. Je ne comprends pas pourquoi nos syndicats organismes de contrôle des structures  la DDA peuvent laisser faire une chose pareille. Le prix de location est l’équivalent du prix d’achat de terre agricole, le loyer proposé et 10 fois supérieur au prix du fermage maximum du département.
.Ma réflexion??? quelle est la plus noble des fonctions nourrir ou éclairé le peuple.
Erdf ce permet de payer 10 fois la valeur du loyer de nos terre ces bien la preuve que l’on nous exploite et que notre matière première que nous sortons de la terre et bien sous évalué.

Hors ligne

#2 03/03/2010 22:13:13

chausson
Membre
Date d'inscription: 10/08/2009
Messages: 1167
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1154

Re:

En période de crise financière ,il faut vivre décemment  .Notre travail de paysan n'étant pas rentable ,il faut nourrir sa famille :les dettes ça suffit........L'argent du photovoltaique peut sauver une exploitation et pour moi n'a pas d'odeur. Entre vivre libre ou être un paysan esclave à 100 heures par semaine de dur labeur pour perdre au final sa dignité ,j'ai vite choisi......L'amour de la terre ne nourrit pas sa femme et ses enfants   .La "MISÈRE "  paysanne augmente de plus  en plus,  malheureusement les suicides aussi......

Dernière modification par chausson (04/03/2010 18:51:35)

Hors ligne

#3 04/03/2010 08:43:43

webmaster
Administrateur
Date d'inscription: 28/11/2007
Messages: 3436
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 2802

Re:

Bonjour Karoq,

Au nom de quoi nous priverions-nous de l'opportunité du photovoltaïque? Je n'ai pas de projet dans ce sens pour le moment mais je ne trouverais absolument pas choquant de me lancer dans la production d'électricité par des panneaux solaires au sol. Notre métier d'agriculteur change. Il faut évoluer avec. Si les productions agricoles ne suffisent plus à nous faire vivre dignement, tirons-en les conséquences. Ca ne m'empêche pas de trouver comme toi qu'il y a de l'abus lorsque l'on compare la rentabilité de l'energie solaire par rapport à la rentabilité de nos productions. On se dit que l'on appartient désormais à un secteur "pauvre" de l'économie : le secteur primaire. Pour une fois qu'une opportunité s'ouvre à nous, saisissons-là!


"La critique est facile, l'art est difficile"

Hors ligne

#4 05/03/2010 20:47:03

electron
Membre
Lieu: Limousin Creuse
Date d'inscription: 04/03/2009
Messages: 244
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 206

Re:

J'ai quelques prise de becs avec des syndicalistes qui militent pour un maximum de production primaire pour satisfaire la filiere Ils on etaient incapables de me dire en quoi moin de production nuirrait a l'agriculteur de basse qu'il sont sensés defendre :icon_redface:Quant au terrain utilisé dans 25 ans ou même avant si les demandes evolues il peu reprendre une vocation agricole de production Rare sont les agriculteurs qui on un quelconque merci a dire a cette filliere et aux fameuses organismes para agricole tous vives sur notre dos et surtout dependent de nous vulgueres bouseux icon_redface

Hors ligne

#5 05/03/2010 20:51:54

petit chat 29
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 5042
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1851

Re:

Jean a écrit:

Bonjour Karoq,

Au nom de quoi nous priverions-nous de l'opportunité du photovoltaïque? Je n'ai pas de projet dans ce sens pour le moment mais je ne trouverais absolument pas choquant de me lancer dans la production d'électricité par des panneaux solaires au sol. Notre métier d'agriculteur change. Il faut évoluer avec. Si les productions agricoles ne suffisent plus à nous faire vivre dignement, tirons-en les conséquences. Ca ne m'empêche pas de trouver comme toi qu'il y a de l'abus lorsque l'on compare la rentabilité de l'energie solaire par rapport à la rentabilité de nos productions. On se dit que l'on appartient désormais à un secteur "pauvre" de l'économie : le secteur primaire. Pour une fois qu'une opportunité s'ouvre à nous, saisissons-là!

+ 10000000000000000

Hors ligne

#6 05/03/2010 21:24:12

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5599
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5049

Re:

Je ne pense pas que dans mon secteur le photo voltaïque soit aussi gourmand en terre que l'urbanisation à tout va.

Y juste une chose qui me dérange c'est le prix de rachat par EDF par rapport au prix de vente de l'électricité que nous consommons la différence tout les consommateurs la payent   .
Maintenant si l'occasion se présente pour gagner ma vie avec du photovoltaïque je la saisirais, Je n'ai  pas à avoir de scrupules .Y 'en a qui gagnent des montagnes  d'argent de manière bien moins honorable sans se poser de questions sur l'avenir de leur prochain .

Hors ligne

#7 11/03/2010 23:07:01

daniel89
Membre
Date d'inscription: 29/07/2009
Messages: 107
Sa cagnotte : 60

Re:

AUJOURD"HUI, l'opération est plus que juteuse. Un peu moins qu'hier cependant car le gouvernement à déja autorisé EDF à payer un peu moins cher qu'au début cette électricité dorée sur tranche.
A partir de là, deux scnenati sont possibles:
L'état continue à obliger EDF à acheter à prix d'or cette électricité et c'est ce cochon de client qui en encaissera le coût Ca fait déja hurler dans les hachélemes.
Ou bien l'état se dégonfle et EDF paiera le prix qu'il voudra et adieu rentabilité dorée sur tranche, veaux , vaches, cochon, couvées.....
Un coup de poker, qouââââ^
Daniel

Hors ligne

#8 12/03/2010 07:07:33

cimu
Membre
Lieu: ile de france yvelines
Date d'inscription: 21/02/2010
Messages: 310
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 308

Re:

mefiance, on a vu les résultats avec le photovoltaique sur hangar
il y a de l'arnaque dans l'air
tu part sur un prix et au final il est divisé par 2,on ne peut avoir confiance en personne

Hors ligne

#9 12/03/2010 08:57:18

nivelle
Membre
Lieu: Pays basque ex 21
Date d'inscription: 31/07/2009
Messages: 3698
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3529

Re:

Mais non Daniel :
l'électricité sera payée chère quand edf en aura besoin ( c'est à dire quand tu n'en produit pas )et à un prix dérisoire quand tu en a -------et se sera logique


Patience et longueur de l'étang font plus que force et nique l'orage

Hors ligne

#10 17/05/2010 08:48:16

grizzli71
Membre
Date d'inscription: 16/05/2010
Messages: 13
Sa cagnotte : 13

Re:

bonjour
Le photovoltaique dans les fermes  cest une supercherie. Vous êtes agriculteur ou fabricant d'électricité.Quant au prix il a été fixé par l'état .erdf se fiche de l'électrçité photovoltaique cest infime Les crédits d'impots ce sont les installateurs qui se les mettent dans la poche.Il en est de même pour l'éolien. Je vais me faire insulter mais tant pis.

Hors ligne

#11 17/05/2010 09:00:16

webmaster
Administrateur
Date d'inscription: 28/11/2007
Messages: 3436
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 2802

Re:

Pas de souci Grizzly. Tu es tout à fait libre de donner ton point de vue et d'apporter de l'eau au moulin. La pensée unique est embêtante.


"La critique est facile, l'art est difficile"

Hors ligne

#12 17/05/2010 10:30:56

aston
Membre
Lieu: Lorraine
Date d'inscription: 20/02/2010
Messages: 314
Sa cagnotte : 314

Re:

on croirait revoir le débat sur les robots de traite qui était en cours, il y a dix ans!  sur la perte de "la noblesse" de ne plus traire ses vaches , de ne plus vivre de notre sacro saint travail ! pour moi! je serai un vrai agriculteur à 100%, lorsque je n'aurai plus les formulaires PAC à remplir!   et le photovoltaîque est une sacré belle opportunitée pour se sortir de l'orniére!

Hors ligne

#13 17/05/2010 11:03:59

1455XLrelevageavt
Membre
Lieu: Ille et Vilaine (35)
Date d'inscription: 30/12/2009
Messages: 179
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 179

Re:

Le photovoltaique est intéressant, cependant j'ai une question:
Comment et qui recyclera les plaques au bout de 15 ou 20 ans?
C'est vrai que pour ceux qui veulent et peuvent pour l'instant c'est encore intéressant.

et +1 avec toi aston!

Hors ligne

#14 17/05/2010 11:33:11

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5599
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5049

Re:

grizzli71 a écrit:

bonjour
Le photovoltaique dans les fermes  cest une supercherie. Vous êtes agriculteur ou fabricant d'électricité.Quant au prix il a été fixé par l'état .erdf se fiche de l'électrçité photovoltaique cest infime Les crédits d'impots ce sont les installateurs qui se les mettent dans la poche.Il en est de même pour l'éolien. Je vais me faire insulter mais tant pis.

Tu n'as pas tord en disant que pour le moment les grands bénéficiaires du photo voltaïques sont les installateurs,  ceux qui prennent les risques ce sont ceux qui investissent de grosses sommes sur leurs installations et j'espère que tout les acteurs de la filière tiendrons leurs engagements sur la durée et qu'il n y aura pas de déconvenue .
C'est déjà le cas chez des particuliers qui se sont fait avoir par des installateurs peu scrupuleux , il faut dire que ça fleuri dans tout les lotissements , a la dernière foire expo on pouvait voir a tout les coins de stand un panneau  pv exposé ...

Maintenant pourquoi dire que les agriculteurs ne pourraient pas produire d'électricité , est ce plus la vocation des supermarchés ou des particuliers ? On produit du Maïs ou de la pomme de terre pour l'amidon du lin pour les vêtements ,du tournesol pour le carburant , Nos compétences regroupent une large palette de métiers autre que le travail du sol ou avec les animaux  ,maçon , bucheron, mécanicien, menuisier, soudeur,terrassier, électricien (auto et bâtiment),le manque de moyen techniques ou financiers oblige parfois à être imaginatif . Alors si certains disposent de grande toitures why not  ?

Dernière modification par Fly49 (17/05/2010 11:33:22)

Hors ligne

#15 17/05/2010 12:21:56

petit chat 29
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 5042
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1851

Re:

aston a écrit:

on croirait revoir le débat sur les robots de traite qui était en cours, il y a dix ans!  sur la perte de "la noblesse" de ne plus traire ses vaches , de ne plus vivre de notre sacro saint travail ! pour moi! je serai un vrai agriculteur à 100%, lorsque je n'aurai plus les formulaires PAC à remplir!   et le photovoltaîque est une sacré belle opportunitée pour se sortir de l'orniére!

+ 1 c'est exactement la même chose .

Hors ligne

#16 18/05/2010 19:39:29

Panno
Nouveau membre
Lieu: Aix En Provence
Date d'inscription: 18/05/2010
Messages: 1
Sa cagnotte : 1
Site web

Re:

Pour ma part je représente un investisseur/installateur. Je ne vais pas vous en faire une présentation pour ne par me faire virer d'entrée hmm
C'est un fait que l'électricité est rachetée très chère (en gros 4 à 6 fois plus que le prix de vente courant). C'est une forme de "subvention" de l'état pour atteindre un objectif de production de courant par les énergies renouvelables ( 21%).

Du coup, cela créé des opportunités : pour le particulier qui revend le courant produit par ses 3kW installés sur son toit, pour l'agriculteur a qui on construit un hangar sans frais, pour les installateurs dont l'activité a explosé, ...
Parmi ces derniers il y a des sérieux, des comiques, des sans scrupules, ...

Mais il y a des points intangibles : le tarif de rachat de l'électricité est réellement intéressant, lorsque le contrat avec ERDF est établi le prix de rachat est fixé sur 20 ans, ce contrat fait l'objet d'une loi (compliquée mais consultable), ...

Si vous souhaitez "profitez" du photovoltaïque, ne vous en privez pas ...

Bon maintenant, je mets mon casque ...

Hors ligne

#17 18/05/2010 20:14:08

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5599
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5049

Re:

Bonsoir panno et albertine62

Non non je ne vais pas te taper dessus  ta présentation a le mérite d'être objective  et ton discourt plutôt conforme à l'idée que je me fais du pv .
On peux penser que vous êtes une boite qui ne prend pas trop de risque ( donc potentiellement  sérieuse dans ses promesses ) en installant que dans le sud tongue

Hors ligne

#18 18/05/2010 20:25:37

petit chat 29
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 5042
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1851

Re:

bienvenue pano , il serait très enrichissant d'avoir un gars comme toi pour donner tes conseils sur ce sujet .

je viens de monter une installe de 36 kw , elle devrait être en route pour la fin du mois .

Hors ligne

#19 18/05/2010 21:19:02

achille
Membre
Lieu: plage du debarquement Calvados
Date d'inscription: 16/10/2008
Messages: 5132
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3222

Re:

pour ma part cela ne me dérange pas !!! dans ferme photovoltaïque il y a le mot ferme !!!

au lieu d'elever des animaux ou de culture de  céréales , on cultive  du jus !!


viking     viking       viking        viking           viking         viking

Hors ligne

#20 18/05/2010 22:13:56

steph72
Membre
Date d'inscription: 12/07/2009
Messages: 584
Sa cagnotte : 559

Re:

L'état encourage le pv en ce moment par des tarifs de rachat de l'électricité,mais quand il trouvera qu'il y en aassez il baissera le tarif de rachat. A ce que j'ai pu entendre ,il faut attendre au moins 10 à 15 ANS le temps de payer les annuités pour que ça soit rentable.

Hors ligne

#21 20/05/2010 11:05:46

Gaufrette
Membre
Lieu: BZH
Date d'inscription: 18/05/2010
Messages: 1036
Sa cagnotte : 1029

Re:

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi les industriels et distributeurs (avec leurs hectares de toitures) ,ne sont pas interessés à "manne financière" ???

Moi, les rentes sans bosser, je n'y crois pas - Ce n'a jamais été pour nous !

Et quelle contradiction : Bosser comme des c... pour des productions qui ne rapportent rien et investir pour compenser ces pertes ???
J'sais pas moi, mais il y a là quelque chose qui me dérange... je trouve que ça sent l'arnaque !

J'ai proposé à un fournisseur de PV de lui louer la terre ou les toitures (pour moi, un loyer, pour lui la magnifique rentabilité annoncée !). Figurez vous qu'il a disparu dans la nature angela05

Mais si ça vous chante de prendre des risques sur 10,12 ans, pour des fournisseurs de PV et des banques, je respecte entièrement votre choix.

Faudra juste pas pleurer si la donne change !!


Ceux qui professent vouloir la liberté et déplorent l'agitation sont comme le paysan qui voudrait récolter sans avoir semé.

Hors ligne

#22 20/06/2010 00:51:36

Rural fier de Lettres
Nouveau membre
Date d'inscription: 19/06/2010
Messages: 5
Sa cagnotte : 5

Re:

Je me suis inscrit pour mettre en garde le monde agricole contre l'arnaque photovoltaïque.

1) Arnaque financière :

EDF ne promet aucun système clair et sérieux d'indexation des prix de rachat. Or, supposons que l'électricité augmente de 5 pour cent par an sur 15 ans et que EDF se débrouille pour ne pas faire suivre les prix de rachat (il y a plein de méthodes légales pour cela, en faisant porter l'indexation beaucoup sur des paramètres qui n'augmentent pas et peu sur ceux qui augmentent).

Investissons 150000 euros pour une installation qui produira au mieux 25 000 kWh par an, à 57 ct le kWh. Au bout de quinze ans, le capital investi sera perdu : c'est ce que tout le monde oublie ! on investit à capital perdu, car les panneaux meurent en 15 à 20 ans grand maximum et au bout de quinze   ans, ils ont perdu plus de  la moitié de leur capacité de production.

Supposons avoir emprunté les 150 000 euros à 4 pour cent l'an en prêt amortissable à annuités constantes et non révisables. Les annuités de seront 13500 euros l'an.

L'entretien de vos panneaux coûtera au minimum 1500 euros l'an (nettoyage et révision des panneaux). Ce prix suivra l'érosion monétaire.

Voici quelle sera, simplifiée, la comptabilité en euros sur quinze ans (je ne compte pas les charges fixes de la société qu'il faudra monter, qui, même déficitaire, devra les assumer) :

PASSIF MINIMUM :

Entretien : 1500 x (1+1,04+1,04^2+....+1,04^(14))=30000
Remboursements : 13500 x 15=202500

Soit un passif de 232500 euros.

Recettes la première année de production : R=25000 x 0,57=14250.

La seconde année, les 25000 kWh ne seront plus que 25000 x 0,95, car les panneaux perdent chaque année 5 pour cent de leur capacité de production résiduelle (c'est pourquoi ils ne produisent plus que même pas la moitié de leur production initiale au bout de 15 ans).


ACTIF MAXIMUM :

Recette sur les quinze ans : R x (1+0,95+0,95^2+....+0,95^(14))=R x 10,74=152962 euros.
Valeur résiduelle de l'installation au bout des quinze ans : les installations fixes non photovoltaïques plus une fraction de l'investissement initial. Cette fraction peut être évaluée facilement : les panneaux n'auront plus que cinq ans à vivre et leur production restante sera R'=R x 0,95^(15)=9880 kWh=6602 euros  la seizième année, donc en tout sur les cinq ans restants : 

R' x (1+0,95+0,95^2+0,95^3+0,95^4)=R' x 4,53=29870 euros, alors que la production antérieure a été 268355 kWh, de valeur 152962 euros.  Donc le reste à gagner de l'installation sera (29870 divisé par (152962+29870)) fois le prix de l'installation neuve, c'est-à-dire 16,33 pour cent des 150000 euros investis, c'est-à-dire tout au plus 25 000 euros non réévalués en fonction de l'érosion monétaire puisque le prix de rachat du kWh n'aura pas été correctement indexé.
Donc le total minimum de l'actif au bout des quinze ans est au grand maximum 152962+25000=177962 euros.

Bilan global nominal au bout des quinze ans, en euros : PERTE, égale à Passif moins  Actif, donc égale à  54538 euros.

MORALITE 1 : avec emprunt initial total, au bout de 15 ans, on perd 54 538 euros nominaux

Si on suppose avoir investi les 150 000 euros de départ sans emprunt, la en négligeant les impôts et charges autres que l'entretien, la comptabilité se modifie comme suit :

PASSIF : 150000 de capital investi
30000 d'entretien. Total 180 000

ACTIF : 177962.

Bilan : perte,  égale à 180 000-177962=2038 euros. Mais il faut rajouter à la perte les intérêts qu'on n'a pas gagnés sur les 150 000 s'ils avaient été placés, disons à 3 pour cent l'an sur quinze ans : ils seraient devenus 150 000 x 1,03^(15)=233695 euros. Donc la vraie perte nominale est (233695+30000)-177962=85733 euros, encore pire qu'avec l'emprunt.

MORALITE 2 : si on paye l'installation cash au départ, au bout de quinze ans, on perd nominalement 85733 euros

Si au lieu d'avoir sauvé la planète on avait placé les 150 000 euros sur 15 ans à 3 pour cent l'an, au bout des quinze ans, sans rien faire, on aurait retrouvé 233695 euros. La différence avec le bilan de l'affaire du siècle photovoltaïque est une Bérézina financière, puisque si on  a mis les 150000 euros cash au départ, on perd 85 733 euros et  sinon, on perd 54538 euros.

MORALITE 3 : dans tous les cas de figure, au bout de 15 ans, on se trouve devant un désastre financier.

2) Arnaque écologique :

Les panneaux, au bout de 20 ans,  sont bons à jeter. Il faut les démanteler et les envoyer quelque part (où ?), ce qui a un coût non négligeable. Cette charge donne au bout des 20 ans une  valeur vénale de l'installation  négative. Savez-vous que si on intègre les panneaux dans la toiture, il faut détruire la partie de toiture au-dessous d'eux , alors au démantèlement, on  fait quoi avec le toit ? c'est gratuit, une toiture ?

3) Arnaque commerciale :

les panneaux sont fabriqués en Chine, et ils arrivent chez les revendeurs à moins de 150 euros le m2 chacun, souvent bien moins. Pour les installations sur les hangars des agriculteurs, ils sont revendue en moyenne 800 euros le m2 installé.
Ce qui explique la frénésie et l'enthousiasme écologique fervent des réchauffeurs de planète professionnels.

MORALITE DES MORALITES :

La seule énergie renouvelable valable est celle qui permet une autonomie énergétique personnelle. Un agriculteur moyen consomme plus de 20 000 kWh par an, souvent bien plus. Les factures d'énergie électrique sont de plus en plus pesantes, même avec l'EJP, qu'EDF fera tout pour faire disparaître le plus vite possible.

L'autonomie énergétique idéale est  donnée par l'hydroélectricité quand elle est possible. Quand on dispose d'un droit d'eau qui permet une puissance installée suoérieure à 50 kW, des solutions techniques existent pour se rendre largement autonome en électricité. Mais il faut savoir que l'administration met tous les bâtons dans les roues possibles et imaginables : quand on veut se construire sa petite centrale hydroélectrique, les obstacles surviennent de partout. On se fait des tas d'ennemis qu'on ne se connaissait pas, par exemple chez les pêcheurs, chez les randonneurs, chez les jaloux, etc. L'administration et EDF vous pondent des milliers de pages de formulaires à remplir, c'est infernal. L'autonomie électrique des particuliers, voilà l'ennemi !

L'autonomie électrique photovoltaïque est quasiment impossible car les panneaux ne produisent d'électricité significative au mieux que trois heures et demi par 24 heures, autour du zénith.

L'autonomie électrique par éolienne est bien plus sérieuse, car contrairement aux panneaux, une éolienne moderne produit vraiment (pour commencer, elle ne s'arrête pas la nuit). Mais on se heurte au problème non résolu à ce jour du stockage de l'énergie produite.  Avec des batteries, on a au mieux une autonomie de deux ou trois jours (il ne faut pas décharger les batteries de plus de moitié si on ne veut pas en changer tous les cinq ans).
L'éolien industriel est une hérésie écologique à cause du problème du transport de l'électricité et de la nécessité de construire plein de centrales thermiques pour régulariser ensemble les productions aléatoires. Mais l'éolien individuel, qui ne présente pas  ces problèmes, aura de l'avenir le jour où on saura stocker l'énergie produite dans des batteries très longue durée et haute énergie à prix raisonnable. Ce jour-là, les particuliers ruraux pourront se rendre autonomes en énergie électrique, à condition toutefois qu'EDF et l'administration ne se liguent pas pour casser les reins à cette dangereuse concurrence.

En attendant, il ne faut pas se laisser berner par les miroirs aux alouettes !

Hors ligne

#23 20/06/2010 02:35:30

pitivier
Membre
Date d'inscription: 21/12/2009
Messages: 164
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 164

Re:

bjr , les agriculteurs qui font des hangars gratuits ,  qu en pensez vous ? y a t il un un risques pour leur avenir ?
perso , j ai demander pour faire un hangar gratuit ,
a ma charge :
terrassement + eau + elec + amenagement int si je veut faire de l elevage
ils prennent en charge : des fondations jusqua la fermeture du hangar des 4 cotés + récup des eau pluviales pour nettoyage des panneaux + assurance du hangar avec le contenu ( cad , prise en charge si stokage fourrage , animaux , materiels , etc ..)
en contre parti ils exploitent entierement les panneaux solaire
y a til anguille sous roche ?
je trouve interessant car je n ai pas de hangar pour pouvoir travailler confortablement , et dans de bonne conditions .....

mais je m interroge quand meme .....qu en pensez vous ? et quels sont vos reactions ?

Hors ligne

#24 20/06/2010 07:37:37

petit chat 29
Membre
Date d'inscription: 05/08/2008
Messages: 5042
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1851

Re:

@Rural fier de Lettres , dis donc ton calcul est FAUX  , dans ton exemple : 150000€ pour 25000kw tu t'es fais avoir , car à se prix là tu as une instalation de 36000 kw et là plus pareil !!!!!!!!!

Hors ligne

#25 20/06/2010 10:08:35

rlt
Membre
Lieu: ouest creuse
Date d'inscription: 06/12/2009
Messages: 306
Sa cagnotte : 304

Re:

Rural fier de Lettres a dit " les panneaux meurent en 15 à 20 ans grand maximum et au bout de quinze   ans, ils ont perdu plus de  la moitié de leur capacité de production"
je pense qu 'il faudrait arreter de dire des conneries icon_damned renseigne toi auprès d'organisme sérieux et indépendant tu verras la perte n'est pas de 5% par an ; tu crois que les boites s'amuserait à garantir des potentiels de production de 80% au bout de 20 ans....


Celui qui ne casse pas a déjà économisé les frais de réparation.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB & geek
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Les marques
Acheter john deere
Acheter Massey Ferguson
Acheter Beiser
Acheter Kverneland
Avis Quivogne
Avis Actisol
Avis Vicon
Avis Agrisem
Chambre agriculture
Les familles
Tracteur agricole
Charrue
Déchaumeur
Semoir
Remorque
Andaineur
Nitrate de chaux
Porte Caisson
Pomme de terre
Les produits
John Deere 7830
New Holland t6080
Massey Ferguson 165
Stihl ms 390
Agritel
Météo Plein Champ
Fiat 640
John Deere 6830
France agricole
Autres pages
Blé Matif
Colza Matif
Mais Matif
News agriculture
Annonce agricole
Vidéo agriculture
Dossier agricoles
Semance
Partenaires
Galerie photo : la Ferme des Acacias
bactérie
gaz à effet de serre
Vacances campagne
gps tomtom
Ferguson en Périgord
Annonce de matériels
Photos agricoles
Photos de matériels agricoles
Jardin potager
Agriculture Biologique
Le blog de l'UNIFA
Avagri
Lesagri61


Mentions Légales