Les dernières actualités

Agriavis.com : le site militant de l'Agriculture. Donnez votre avis sur vos matériels agricoles, engrais, semences et plants, produits phytos, services...
Logo AgriAvis.com

Agriavis Forum,l'agriculture discutée par les agriculteurs!

Agriavis recueille l'avis des agriculteurs sur les matériels, semences et plants, engrais, produits phytosanitaires, services et produits pour les animaux qu'ils utilisent sur leur exploitation

Vous n'êtes pas identifié.

Les derniers posts

Discussion Réponses Dernier message
1 908 02/12/2022 11:10:11 par chericrystal
8 7525 02/12/2022 05:16:35 par otis
ut90 par mouton36
8 5261 02/12/2022 05:10:32 par otis
Reportage thomaddusanterre par thomasdusanterre
4 12187 01/12/2022 17:08:29 par yvadur
20 19220 01/12/2022 03:25:02 par ethanmile

#1 18/01/2014 21:19:39

buard
Membre
Lieu: Charente Nord
Date d'inscription: 01/01/2012
Messages: 1094
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1092

Les bonnes pratiques agricoles de plus en plus répandues


À l’issue de l’année 2013,l'UIPP se félicitent des avancées du plan Ecophyto :

    baisse des quantités de substances actives de -20 % sur la période 2008-2012 ;

    recyclage à près de 80 % des emballages de protection des plantes en 2012.



L’UIPP souligne également les 200 000 certiphytos délivrés aux agriculteurs dans les quatre dernières années, preuve d’une forte professionnalisation. “Nous restons moteur sur de nombreux projets du secteur agricole”, souligne Eugenia Pommaret, la nouvelle Directrice de l’UIPP depuis novembre 2013.

la suite ici : http://www.agriavis.com/news-8455-prote … +uipp.html


l'agriculture une passion
cultiver la terre c'est cultiver notre avenir

Hors ligne

#2 20/01/2014 04:34:56

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

le pb c'est que l'on ne pourra pas tenir l'objectif écophyto qui est de réduire de 50% la consomation de produits phytosanitaires les politiques vont donc réussir a nous pondre quelques conneries

Hors ligne

#3 20/01/2014 12:43:46

Ricky31
Membre
Lieu: haute garonne
Date d'inscription: 08/08/2012
Messages: 292
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 291

Re:

Aux hasard je vais dire qu'ils vont nous taxer si on réduit la consommation de produits phytos

Hors ligne

#4 20/01/2014 23:00:14

gege.71
Membre
Lieu: Tarn
Date d'inscription: 13/09/2009
Messages: 800
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 794

Re:

Surtout que cette année la conso de phyto a augmenté... sad

Hors ligne

#5 21/01/2014 07:59:44

Nounours
Membre
Lieu: Latilly
Date d'inscription: 16/10/2009
Messages: 920
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 912

Re:

Case ih du 47 a écrit:

le pb c'est que l'on ne pourra pas tenir l'objectif écophyto qui est de réduire de 50% la consomation de produits phytosanitaires les politiques vont donc réussir a nous pondre quelques conneries

oui mais il manque un bout de la phrase, "seulement si cela et possible" smile

Hors ligne

#6 21/01/2014 09:00:22

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

les conneries?

Hors ligne

#7 21/01/2014 11:40:39

dom61
Membre
Date d'inscription: 23/11/2013
Messages: 1954
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1950

Re:

reflexion : je maitrise pas trop le sujet , mais je m'informe qud meme . ne croyez-vous pas que l'objectif de reduction phyto sera atteind avec la cartographie embarquée voire la surveillance par sattelite des cultures .... et non pas la binette wink

Hors ligne

#8 21/01/2014 12:11:47

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

les propos de  l' UIPP  ne sont pas vraiment en adéquation avec ceux du ministre il y a quelques semaine qui c'était tout d'abord félicité d'une légère baisse pour annoncer qu'il s'agissait d'une erreur. De mémoire, il parlait  d'a peine 5% . 

En définitive la baisse n'a absolument pas lieu et évidement, les - 50%  ne seront pas atteint par la France.
L'IUPP est assez forte en com pour prendre les tonnages  ou les IFT. Je vous laisse imaginer la baisse du tonnage grace aux sulfo utiliser  en grammes pour peu que le produit soit tout formuler en melange pour encore faire baisser le volume  mais pas les matières actives...

La cartographie embarquée ne fera pas reduire fortement l'usage des produits. Il pourra y participer  légèrement.
-50 % c'est une vraie remise en question des itinéraires techniques, pour etre dans un groupe qui les atteints, je peux vous dire que cela est réalisable mais non sans  réflexions et sans changements importants de pratiques.

Hors ligne

#9 21/01/2014 12:41:06

dom61
Membre
Date d'inscription: 23/11/2013
Messages: 1954
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1950

Re:

oui je veux bien le croire ... et apres tout ds ce metier on se remet en cause de façon permanente , mais il y a une variable a laquelle on ne pourra pas toucher c'est les rendement et leur augmentation qui est meme necessaire

Hors ligne

#10 21/01/2014 12:50:40

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

Ah bon ?? tu ne peux pas toucher au rendement ??  Et pourquoi ca ?  le rendement = revenu ??

en quoi l'augmentation de rendement est necessaire ??  explique moi

Hors ligne

#11 21/01/2014 13:32:54

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

augmentation de la population et du niveau de vie donc davantage de viande donc plus de céréales et puis n'oublions pas que près de 800 millions de personnes ne mange pas a leur faim meme si on peut augmenter a l'echelle mondiale les surfaces cultivées et baisser les incorporation dans les biocarburants on perd l'équivalent d'un département en France tous les sept ans sans compter que les rdt en blé des pays occidentaux vont avoir tendance a stagner tout ca mis bout à bout va conduire a une augmentation des besoins la preuve en est que malgrès une année 2013 historique niveau mondial les stocks de blé ne vont pas se reconstituer

Hors ligne

#12 21/01/2014 15:08:43

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

donc tu considères que tu dois répondre  a la demande mondiale, augmenter tes rendements en tout premier lieu pour répondre a cette demande.
Ton objectif premier en tant qu'exploitant agricole est celui ci ??

Les autres enjeux, respect de l'environnement, durabilité des exploitations, protection de ta santé, maintenir un revenu ....   que sais je encore ne sont que des objectifs secondaires ?? 

Je ne vois pas du tout les choses comme cela.
Pour ma part, je considère avoir en premier lieu une entreprise a faire vivre et fonctionner qui doit me générer un revenu. je suis particulièrement vigilent a ceux et ce qui m'entourent.

Je ne pense pas du tout pouvoir nourrir la planète entière

Hors ligne

#13 21/01/2014 17:07:44

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

Guy Paillotin ancien president de l'inra a dit;"Les véritables solutions sont dans une percée scientifique elle viendra forcément ce l'inra l'essentiel est de mobiliser les gens a changer de repères ,de voir comment nous pouvons proposer et diffuser une alternative crédible,pas marginale.Le challenge pour la recherche est de trouver des solutions pour construire une agriculture compétitive et économe en intrants.J'insiste sur le terme conpétitif car pour l'instant nous n'y sommes pas."Pour moi etre conpétitifc'est de faire le plus de quintaux possible avec le moins d'argent possible et que le blé soit a 120 ou 200 euros il faut toujours faire des qtx dans le premier cas pour dégager un revenu et dans le second pouvoir mettre de l'argent de coté en prévision des années moins fastes.

Hors ligne

#14 21/01/2014 18:05:04

dom61
Membre
Date d'inscription: 23/11/2013
Messages: 1954
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1950

Re:

antoine27 a écrit:

donc tu considères que tu dois répondre  a la demande mondiale, augmenter tes rendements en tout premier lieu pour répondre a cette demande.
Ton objectif premier en tant qu'exploitant agricole est celui ci ??

Les autres enjeux, respect de l'environnement, durabilité des exploitations, protection de ta santé, maintenir un revenu ....   que sais je encore ne sont que des objectifs secondaires ?? 

Je ne vois pas du tout les choses comme cela.
Pour ma part, je considère avoir en premier lieu une entreprise a faire vivre et fonctionner qui doit me générer un revenu. je suis particulièrement vigilent a ceux et ce qui m'entourent.

Je ne pense pas du tout pouvoir nourrir la planète entière

je pense que notre devoir est multiple nourrire le monde a des prix acceptable et pour nous gagner notre vie correctement ... je crois pas que l'on puisse se passer de la chimie , mais je crois aussi qu'il est bon de s'en affranchir le plus possible ...j'y crois mais nous ne sommes pas seul ds cette bagarre , les scientifiques doivent redoubler d'effort et on doit leur en donner les moyens . Le monde est globale et il est illusoire de penser que l'on empechera les bateaux chargés de blé de traverser le monde ...
revenu , respect de l'environnement , durabilité ne sont pas du tout secondaire .mais ça ne peut pas non plus etre des arguments pour defendre des egoïsmes nationnaux voire Européen . Si tu veux pas vendre ton blé a l'autre bout du monde , ils viendront le chercher et par la force s'il le faut ....d'ailleurs qud les chinois achetent des terres un peu partout c'est deja ça qu'ils font.
bien gagner notre vie en se contentant de produire 50 quintaux ou bien gagner sa vie en produisant 80 quintaux c'est pas tout a fait pareil en terme d'equilibre geopolitique ... quand les peuples ont faim ils n'ont plus de raison ...

Dernière modification par dom61 (21/01/2014 18:42:02)

Hors ligne

#15 21/01/2014 18:49:14

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

En effet Guy Paillotin est un fervent défenseur du changement qui sais concilier performance economique et écologique. J ai eu l'occasion de l'écouter a plusieurs reprise et d'échanger une fois avec lui, c'est un grand Homme, il sait de quoi il parle.
Mais être compétitif ne veux pas dire faire le plus de Qx possible ...   cela veux dire maintenir un niveau de revenu équivalent et  produire de façon durable et respectueuse de son environnement.
Le challenge nous ne sommes pas les seuls a devoir l'affronter en effet mais il ne faut pas tout attendre non plus de la science...  l' INRA  a beaucoup publier sur le sujet pour préparer  les possibilités de baisse de 50% des phytos , des schémas sont totalement possible mais ils ne semble guère mis en avant ni par les agriculteurs ni par leur conseil.
Je n'ai pas dis non plus que j'était capable de me passer totalement de la chimie, mais je me passe très bien d'une partie d'elle et cela n 'empute pas mes rendements  comme tu en parles.  Les diminutions avoisines les 7 a 10% grand max  et sont largement compensé  par les baisses de charges.

Hors ligne

#16 21/01/2014 19:09:38

dom61
Membre
Date d'inscription: 23/11/2013
Messages: 1954
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1950

Re:

bon on est pas en opposition totale hmm mais imagine une baisse de 7 a 10% au niveau mondial je te jure c'est dangereux ... il faut lire le rapport de David Pimentel et d'Anne Wilson :"population mondial,agriculture et malnutrition " ça fait qud meme peur ... on doit augmenter nos rendements et partout dans le monde si tu veux que tes enfants et mes petits enfants vivent en paix ...

Hors ligne

#17 21/01/2014 20:04:31

nivelle
Membre
Lieu: Pays basque ex 21
Date d'inscription: 31/07/2009
Messages: 3698
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3529

Re:

Je ne suis plus dans la course : ma dernière récolte étant 2005
Mais j'étais dans une petite région ou nous avons toujours fait de  la chasse au diminution d'intrants un enjeu important
- Observation de la flore à détruire et des maladies à combattre
_ne pas intervenir sous un soleil qui fait bronzer = au dessus de 26 °la sieste est préférable = les plantes là font aussi
-respecter une intervention avec une bonne hygrométrie = en fongicide céréale on travaille entre 20 h et 9 h du matin
- augmenter la concentration du produit tout en diminuant le volume sérieusement = parfait entretien du pulvé et changement des buses qui s'usent
Il est à regretter les firmes qui préfèrent vendre des mélanges plutôt que des matières actives simples
Préfèrer plusieurs passages à dose réduite en préventif
Varier les matières actives pour une même cible 
Penser à ajouter 2 litres / ha de N 39 à tous les passages fongi : ça décape un peu la feuille et améliore l'effet tout en diminuant la dose : il y aurait mieux maintenant
On doit pouvoir réduire la dose recommandée de 50 % : avant 2005 on en était à tiers ou moitié dose
kaxsaka 19 va encore dire que -----------------

Dernière modification par nivelle (21/01/2014 20:09:50)


Patience et longueur de l'étang font plus que force et nique l'orage

Hors ligne

#18 21/01/2014 20:31:04

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

antoine27 a écrit:

En effet Guy Paillotin est un fervent défenseur du changement qui sais concilier performance economique et écologique. J ai eu l'occasion de l'écouter a plusieurs reprise et d'échanger une fois avec lui, c'est un grand Homme, il sait de quoi il parle.
Mais être compétitif ne veux pas dire faire le plus de Qx possible ...   cela veux dire maintenir un niveau de revenu équivalent et  produire de façon durable et respectueuse de son environnement.
Le challenge nous ne sommes pas les seuls a devoir l'affronter en effet mais il ne faut pas tout attendre non plus de la science...  l' INRA  a beaucoup publier sur le sujet pour préparer  les possibilités de baisse de 50% des phytos , des schémas sont totalement possible mais ils ne semble guère mis en avant ni par les agriculteurs ni par leur conseil.
Je n'ai pas dis non plus que j'était capable de me passer totalement de la chimie, mais je me passe très bien d'une partie d'elle et cela n 'empute pas mes rendements  comme tu en parles.  Les diminutions avoisines les 7 a 10% grand max  et sont largement compensé  par les baisses de charges.

une équation très simple prix x rendement -charge=revenu le prix on ne le maitrise pas et malheureusement dans les année a venir ca va devenir de plus en plus important reste les quintaux et les charges et je pense qu'on en est tous au meme point moins on en met mieux on se porte ca fait longtemps que beaucoup d'agris réduisent les doses mais les firmes disent attention résistance! autre exemple la septo elle est toujours présente a 2 nœuds mais va t'elle se développer ou pas ? ca va dépendre des conditions climatiques on fait quoi? et bien moi désolé je fais une demi dose de cherokee ca me coute 15 euros et je ne peux pas prendre le risque de perdre 5 qtx voir plus soit au moins 100 euros après chacun fait ce qui lui plait

Hors ligne

#19 21/01/2014 21:38:23

dom61
Membre
Date d'inscription: 23/11/2013
Messages: 1954
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1950

Re:

au moment de la mise en place de la PAC , au debut des années 90 les techniciens chambre pour contrer les techniciens coop et privé (pour le coup ils les mettaient ds le meme sac) expliquaient que jusqu'a 8 A 10 vulpins au M2 il y avait aucun probleme et aucune incidence sur le rendement ... faire propre pour faire bien etait ridicule et coutait cher ...on a vu le resultat ...sad je suis donc prudent , je lis tout ce qu'ecrit ARVALIS sur ce sujet , je pense qu'ils sont vraiment competent .

Dernière modification par dom61 (21/01/2014 21:40:18)

Hors ligne

#20 22/01/2014 21:24:19

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

Case ih du 47 a écrit:

antoine27 a écrit:

En effet Guy Paillotin est un fervent défenseur du changement qui sais concilier performance economique et écologique. J ai eu l'occasion de l'écouter a plusieurs reprise et d'échanger une fois avec lui, c'est un grand Homme, il sait de quoi il parle.
Mais être compétitif ne veux pas dire faire le plus de Qx possible ...   cela veux dire maintenir un niveau de revenu équivalent et  produire de façon durable et respectueuse de son environnement.
Le challenge nous ne sommes pas les seuls a devoir l'affronter en effet mais il ne faut pas tout attendre non plus de la science...  l' INRA  a beaucoup publier sur le sujet pour préparer  les possibilités de baisse de 50% des phytos , des schémas sont totalement possible mais ils ne semble guère mis en avant ni par les agriculteurs ni par leur conseil.
Je n'ai pas dis non plus que j'était capable de me passer totalement de la chimie, mais je me passe très bien d'une partie d'elle et cela n 'empute pas mes rendements  comme tu en parles.  Les diminutions avoisines les 7 a 10% grand max  et sont largement compensé  par les baisses de charges.

une équation très simple prix x rendement -charge=revenu le prix on ne le maitrise pas et malheureusement dans les année a venir ca va devenir de plus en plus important reste les quintaux et les charges et je pense qu'on en est tous au meme point moins on en met mieux on se porte ca fait longtemps que beaucoup d'agris réduisent les doses mais les firmes disent attention résistance! autre exemple la septo elle est toujours présente a 2 nœuds mais va t'elle se développer ou pas ? ca va dépendre des conditions climatiques on fait quoi? et bien moi désolé je fais une demi dose de cherokee ca me coute 15 euros et je ne peux pas prendre le risque de perdre 5 qtx voir plus soit au moins 100 euros après chacun fait ce qui lui plait

La septo est presente a 2 nœuds sur des varietes sensibles. Cela plusieurs années que nous mettons des méthodes au point pour diminuer les risques de pertes de rendement avec les maladies. De cette manière, nous évaluons la perte potentiel entre 0 et 10 Qx selon les années ce qui nous permet de ne réaliser en général qu'un seul fongi en SDFeuille.

Dans ta conception si tu achete les derniers quintaux qui seront peut etre fait, cela ne te genere pas de la marge mais juste des Quintaux. qui ne te procure aucun revenu supplementaire.

Hors ligne

#21 23/01/2014 05:24:17

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

antoine27 a écrit:

Case ih du 47 a écrit:

antoine27 a écrit:

En effet Guy Paillotin est un fervent défenseur du changement qui sais concilier performance economique et écologique. J ai eu l'occasion de l'écouter a plusieurs reprise et d'échanger une fois avec lui, c'est un grand Homme, il sait de quoi il parle.
Mais être compétitif ne veux pas dire faire le plus de Qx possible ...   cela veux dire maintenir un niveau de revenu équivalent et  produire de façon durable et respectueuse de son environnement.
Le challenge nous ne sommes pas les seuls a devoir l'affronter en effet mais il ne faut pas tout attendre non plus de la science...  l' INRA  a beaucoup publier sur le sujet pour préparer  les possibilités de baisse de 50% des phytos , des schémas sont totalement possible mais ils ne semble guère mis en avant ni par les agriculteurs ni par leur conseil.
Je n'ai pas dis non plus que j'était capable de me passer totalement de la chimie, mais je me passe très bien d'une partie d'elle et cela n 'empute pas mes rendements  comme tu en parles.  Les diminutions avoisines les 7 a 10% grand max  et sont largement compensé  par les baisses de charges.

une équation très simple prix x rendement -charge=revenu le prix on ne le maitrise pas et malheureusement dans les année a venir ca va devenir de plus en plus important reste les quintaux et les charges et je pense qu'on en est tous au meme point moins on en met mieux on se porte ca fait longtemps que beaucoup d'agris réduisent les doses mais les firmes disent attention résistance! autre exemple la septo elle est toujours présente a 2 nœuds mais va t'elle se développer ou pas ? ca va dépendre des conditions climatiques on fait quoi? et bien moi désolé je fais une demi dose de cherokee ca me coute 15 euros et je ne peux pas prendre le risque de perdre 5 qtx voir plus soit au moins 100 euros après chacun fait ce qui lui plait

La septo est presente a 2 nœuds sur des varietes sensibles. Cela plusieurs années que nous mettons des méthodes au point pour diminuer les risques de pertes de rendement avec les maladies. De cette manière, nous évaluons la perte potentiel entre 0 et 10 Qx selon les années ce qui nous permet de ne réaliser en général qu'un seul fongi en SDFeuille.

Dans ta conception si tu achete les derniers quintaux qui seront peut etre fait, cela ne te genere pas de la marge mais juste des Quintaux. qui ne te procure aucun revenu supplementaire.

vous dites 0 a 10 qtx de perte donc ca peut quand meme faire perdre 200 euros par hectare donc risquer 30 ou 40 euros(fongi plus passage) me semble judicieux d'autant que je peux diminuer la dose dernière feuille étalée si on a pas une trop forte pression maladie

Hors ligne

#22 24/01/2014 19:14:06

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

heureux a toi si tu vends a plus de 200 euros ton blé,  de 0 a 10Qx de perte sur du non traiter  cela veux dire que tu couvre avec un demi fongi a la SDF. C'était la perte  entre un non traiter et un traiter... 

De moyenne cela fait a peut  près 5 Qx sur plusieures années.  L'investissement  d'un fongi pour une 30 aine d'euro nous suffit pour couvrir ce risque la.

Hors ligne

#23 25/01/2014 19:11:31

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

Oui mais meme 5 qtx a 150 euros tonne ca fait 75 euros donc meme dans ce cas là on est pas perdant mais le pb n'est pas là ce que je veux dire c'est qu'on ne sait jamais l'impact qu'aura la septo puisque son developement est fonction de la climatologie et comme actuellement on ne prévoit pas une météo fiable au delà de 3 jours je préfère prendre une sorte d'assurance après chacun fait comme il veut!

Hors ligne

#24 26/01/2014 09:15:06

antoine27
Membre
Date d'inscription: 14/01/2014
Messages: 49
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 49

Re:

nous ne sommes pas perdant car dans notre système nous reduisons beaucoup d'autres intrants  que le simple fongi. la diminution se situe entre 150 et 230 euros. 
Si tu traite en guise d'assurance, tu ne peux pas dire que cela t augmente  systématiquement ta marge... 

De plus cela ne repond absolument pas  a l'enjeu des programmes Eco Phyto, de reduction d'intrants pour pleins de bonnes raisons...  ( environnement, santé,  bio-diversité.. )

Hors ligne

#25 26/01/2014 10:23:12

Case ih du 47
Membre
Date d'inscription: 19/02/2013
Messages: 976
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 972

Re:

Ce n'est pas pour augmenter ma marge mais éviter qu'elle se casse la gueule en fait je fais 3 passages avec l'équivalent de 1.5 à 2 doses de fongi

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB & geek
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Les marques
Acheter john deere
Acheter Massey Ferguson
Acheter Beiser
Acheter Kverneland
Avis Quivogne
Avis Actisol
Avis Vicon
Avis Agrisem
Chambre agriculture
Les familles
Tracteur agricole
Charrue
Déchaumeur
Semoir
Remorque
Andaineur
Nitrate de chaux
Porte Caisson
Pomme de terre
Les produits
John Deere 7830
New Holland t6080
Massey Ferguson 165
Stihl ms 390
Agritel
Météo Plein Champ
Fiat 640
John Deere 6830
France agricole
Autres pages
Blé Matif
Colza Matif
Mais Matif
News agriculture
Annonce agricole
Vidéo agriculture
Dossier agricoles
Semance
Partenaires
Galerie photo : la Ferme des Acacias
bactérie
gaz à effet de serre
Vacances campagne
gps tomtom
Ferguson en Périgord
Annonce de matériels
Photos agricoles
Photos de matériels agricoles
Jardin potager
Agriculture Biologique
Le blog de l'UNIFA
Avagri
Lesagri61


Mentions Légales