Les dernières actualités

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Mar 2019 206.75€/T   -0.75
Mai 2019 207.75€/T   -0.50
Sep 2019 190.50€/T   0.00
Déc 2019 192.25€/T   0.25

> > > Tous les cours du Blé MATIF

Colza MATIF

Fév 2019 369.50€/T   0.00
Mai 2019 369.50€/T   0.00
Aoû 2019 366.00€/T   -0.75
Nov 2019 369.00€/T   -1.25

> > > Tous les cours du Colza MATIF

Maïs MATIF

Jan 2019 175.50€/T   -1.50
Mar 2019 177.50€/T   -1.25
Juin 2019 181.50€/T   -0.75
Aoû 2019 185.50€/T   0.25

> > > Tous les cours du Maïs MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Le Baromètre des marques

Logo de Fendt

Catégorie Tracteurs

Logo de Claas

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Horsch

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Horsch

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Claas

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Joskin

Catégorie Remorques

Logo de John Deere

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de Bayer CropScience

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents

Agriavis.com : le site militant de l'Agriculture. Donnez votre avis sur vos matériels agricoles, engrais, semences et plants, produits phytos, services...
Logo AgriAvis.com

Agriavis Forum,l'agriculture discutée par les agriculteurs!

Agriavis recueille l'avis des agriculteurs sur les matériels, semences et plants, engrais, produits phytosanitaires, services et produits pour les animaux qu'ils utilisent sur leur exploitation

Vous n'êtes pas identifié.

Les derniers posts

Discussion Réponses Dernier message
l hiver est là ! par didier.tcs  [ 1 2 3 … 11 ]
252 119516 Aujourd'hui 14:11:25 par CEREALES76
charrue a chariot par sebymela  [ 1 2 3 ]
64 11682 Aujourd'hui 09:39:29 par chausson
12 978 Hier 21:33:45 par charle14
Connaissez l'huile IGOl par chausson
15 7328 Hier 18:59:22 par charle14
renault 461 par juju48
8 634 Hier 10:13:22 par CEREALES76

#1 08/11/2015 22:07:39

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Salut à toutes/tous !

Mon ami a toujours voulu s'installer en tant qu'agriculteur. Atteint d'une dyslexie certaine, il a toujours accompagné son oncle sur sa propre entreprise, et a trouvé une véritable passion depuis son enfance.

A 29 ans, il a franchi le cap avec tout mon soutien et s'est inscrit au BPREA sur conseils du Point Info installation. Il a obtenu son BPREA (donc le statut JA), a envisagé de faire une association avec son oncle, agriculteur (veaux en batterie + poulets en batterie et quelques HA de céréales sous contrat avec des groupements) depuis presque trente ans.

Ils ont pris RDV dans une banque. Paralèlement, ils apprennent qu'une exploitation d'élevage de poulets fermiers vivants va être vendue, l'exploitant actuel prenant sa retraite au 1er Janvier 2016. Ils se rencontrent, mon ami a un coup de coeur pour cette exploitation (4bâtiments pour 50 000 poulets annuels, 6HA de terres + une maison). L'exploitant l'évalue à 300 000€. L'entreprise fonctionne extrêmement bien, l'exploitant réussit à vendre tous ses poulets sans aucune difficulté (il vend aux professionnels et particuliers sans contrat avec des groupements type Terres du Sud par exemple), ses bilans comptables sont bons, voire plus que ça.


Stéphane (mon gars) a pris RDV à la chambre d'agriculture, a constitué un dossier complet (vous m'excusez, j'ai mangé le nom, j'avais faim!). La dame qui s'occupe de son dossier l'informe que l'association avec son oncle n'est pas possible, la trésorerie de l'oncle en question serait branlante on va dire.

Qu'à cela ne tienne, Stéphane demande le prévisionnel pour lui seul, le prévisionnel est bon, tout serait au vert pour cinq ans. Stéphane décide de respecter leurs recommandations (ne pas garder le salarié par exemple, bien que cela passerait pour un mi-temps).

Il décide d'effectuer un stage de parrainage sur l'entreprise de trois mois, il rencontre les clients importants et moins importants, fait connaissance. Tout se passe très bien, il a d'excellents retours "si vous continuez dans la lignée de Fabrice, vous vous en sortirez très bien" etc.

La chambre d'agriculture est confiante. Tout le monde. Bref, tout est bon. On est optimistes.

Et le couperet tombe. Refus du crédit par la banque qui porte le même nom que ce métier. Motif "pas d'apport". L'hypothèque envisagée des bâtiments, de l'exploitation et de la maison ne tient pas car "les bâtiments ça se détruit". icon_confused


=x=

Nous sommes plutôt démoralisés. La chambre d'agriculture lui prend RDV avec une seconde banque lorsqu'elle a appris le refus de prêt... j'ai parcouru Google, qui ne me semble pas optimisme au sujet d'un emprunt sans apport.


Y a-t-il malgré tout des raisons d'y croire ?

Hors ligne

#2 08/11/2015 23:54:16

didier.tcs
Membre
Lieu: sud-est de l'auvergne
Date d'inscription: 26/07/2010
Messages: 3203
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3185

Re:

bonsoir ,en agriculture c est plutot les cautions qui interressent les banques ,ou les warrants sur cheptels ...

Hors ligne

#3 09/11/2015 00:13:56

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Re:

Bonsoir, pour les cautions c'est inenvisageable.

Qu'appelez vous warrants sur cheptel ?

Hors ligne

#4 09/11/2015 08:15:26

Christophe76
Membre
Lieu: limite 76 / 60
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 1336
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1307

Re:

Ça devient de plus e plus compliqué d'emprunter, même si tu montres patte blanche.


Qui peut le plus peut le moins

En ligne

#5 09/11/2015 08:28:23

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Re:

quand on warrante la récolte , c'est la future qu'on met à dispo du creancier, donc au chaptel, ça doit etre ta vente future annuelle de cheptel icon_confused

Hors ligne

#6 09/11/2015 08:29:59

didier.tcs
Membre
Lieu: sud-est de l'auvergne
Date d'inscription: 26/07/2010
Messages: 3203
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3185

Re:

Si pas de caution.pas d apport et pas d hypothèque...ca va etre compliqué
La banque nous avait même mis en gage Le cheptel laitier

Hors ligne

#7 09/11/2015 08:48:27

paysan03
Membre
Lieu: Sud du Nord de l'Auvergne
Date d'inscription: 21/12/2010
Messages: 3865
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3863

Re:

Je n'ai pas plus de solution concernant un prêt sans caution. Je me permet juste une petite question:

On parle d'une ferme avicole qui produit 50000 poulets/an, c'est à dire 4 batiments type "label" de 400 m² avec 3 bandes par an? Et si j'ai toujours bien compris, le cédant n'a aucun contrat d'intégration avec aucun organisme de production? Il est "free-lance" comme le forumeur de l'Yonne qu'on ne lit plus depuis longtemps qui avait pour pseudo "Papou89"...

Ce système est tout à fait viable pour un éleveur bien installé, mais il est peu sécurisé, notamment en cas de crise. Et les poulets, c'est pas des céréales, on peut pas les mettre dans une cellule en attendant des jours meilleurs, quand ils sont bon à vendre, ils doivent absolument partir sur une période de 2 ou 3 semaines.

Généralement, les banques n'aiment pas l'incertitude, les contrats les rassurent. Est-ce que le refus argumenté sur le manque de caution ne prend pas en compte ce risque de production non contractualisée?

Dernière modification par paysan03 (09/11/2015 08:52:01)


"La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles" (Léo Campion)

Hors ligne

#8 09/11/2015 10:15:18

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Re:

Bonjour, merci pour vos réponses à tous... tout ceci ne présage rien de bon et ça me rend très triste pour mon gars...

Pensez vous qu'une étude de marché pourrait être un supplément pour le dossier ? Quelqu'un d'entre vous a-t-il déjà eu besoin d'effectuer ce type d'études ?

Pour vous répondre Paysan03, le cédant est effectivement vendeur free lance et ça fonctionne très bien. Il n'a pas de contrat avec des organismes de production.

Le refus a été loin d'être argumenté : "votre dossier est rejeté pour manque d'apport, nous sommes désolés voilà" sur la messagerie de mon ami.

Hors ligne

#9 09/11/2015 11:50:43

charle14
Membre
Date d'inscription: 28/04/2012
Messages: 1480
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1477

Re:

solution Camca (pas sur de l'orthographe) c'est une filiale credit bricole qui se met en caution moyennant un pourcentage,sinon essaye avec des apporteurs de capitaux oui je sais dans du poulet c'est difficile mais faut trouver le bon gars sinon c'est engagement avec une coop,mais pense bien que pour les agriculteurs deja en place c'est deja tres difficile meme pour ceux qui ont deja amorti leurs bordels....

Hors ligne

#10 09/11/2015 12:37:37

bobocop
Membre
Lieu: périgord-limousin
Date d'inscription: 17/02/2013
Messages: 319
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 318

Re:

en tant que JA, si vraiment y veux faire du poulets vaudrait peut être mieux partir sur 2 constructions neuves, car investissement de départ plus faible et subventionné et adérer a un groupement pour encadrer ta production, et a côté de sa peut toujours avoir un 35h avec autre ( vente directe...), après si sa tourne bien et bon image envers la banque, pourquoi pas  construire d'autres bâtiments, poulets ou canard poule pondeuses.... et au moins dans 20 ans tes bâtiments seront payés et toujours debout! cool

Hors ligne

#11 09/11/2015 18:45:14

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Re:

bobocop a écrit:

en tant que JA, si vraiment y veux faire du poulets vaudrait peut être mieux partir sur 2 constructions neuves, car investissement de départ plus faible et subventionné et adérer a un groupement pour encadrer ta production, et a côté de sa peut toujours avoir un 35h avec autre ( vente directe...), après si sa tourne bien et bon image envers la banque, pourquoi pas  construire d'autres bâtiments, poulets ou canard poule pondeuses.... et au moins dans 20 ans tes bâtiments seront payés et toujours debout! cool

le souci sera le même pour simplement faire des bâtiments. Il avait reçu un devis de 300 000€ pour 4 bâtiments de poulets neufs. Donc 150 000€ pour deux, sans comprendre le prix du terrain à acheter... et sans la maison non plus... le souci pour juste on va dire 150 000€ sera le même pour les banques : pas d'apport.

D'un point de vue "affaires", 300 000€ avec 4 bâtiments (certes pas neufs), des HA et une maison parfaitement habitable ne demandant pas de travaux particuliers... c'était le bon plan quoi hmm

Hors ligne

#12 09/11/2015 18:46:54

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Re:

Est-ce que l'un d'entre vous a déjà été confronté à une "location-vente" ? ou simplement une location de l'exploitation ?

Si oui, comment ça s'est passé ?

Hors ligne

#13 09/11/2015 19:20:26

marginal
Banni
Date d'inscription: 17/09/2014
Messages: 922
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 922

Re:

c est peut être un mal pour un bien,si tu n as pas un sous à mettre de ta poche, avec personne pour t épauler financiérement en cas de gros problèmes
le rsa en agriculture c est assez courant mais c est pas une vie
les jeunes qui s installent doivent avoir les parents pour répondre au prés de la banque
avec le souhait des banques que l argent empruntée pour payer les parents soit replacée à la dite banque dans la foulée

Dernière modification par marginal (09/11/2015 19:22:23)

Hors ligne

#14 09/11/2015 19:31:16

Christophe76
Membre
Lieu: limite 76 / 60
Date d'inscription: 28/04/2008
Messages: 1336
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1307

Re:

marginal a écrit:

c est peut être un mal pour un bien,si tu n as pas un sous à mettre de ta poche, avec personne pour t épauler financiérement en cas de gros problèmes
le rsa en agriculture c est assez courant mais c est pas une vie
les jeunes qui s installent doivent avoir les parents pour répondre au prés de la banque
avec le souhait des banques que l argent empruntée pour payer les parents soit replacée à la dite banque dans la foulée

C'est la triste réalité!


Qui peut le plus peut le moins

En ligne

#15 09/11/2015 20:39:57

boeuf46
Membre
Lieu: nord est lot
Date d'inscription: 21/04/2011
Messages: 748
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 740

Re:

demandait au credit mutuel. ca coute rien de demander

Hors ligne

#16 09/11/2015 22:11:54

bobocop
Membre
Lieu: périgord-limousin
Date d'inscription: 17/02/2013
Messages: 319
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 318

Re:

un tel projet passe par une étude économique et a mon avis sa passe pas sans apport, pas assez de rentabilité et trop risqué pour n'importe quelle banque, malheureusement. icon_frown

Hors ligne

#17 09/11/2015 22:39:09

tiftouff19
Membre
Date d'inscription: 08/11/2015
Messages: 14
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 14

Re:

Je ne suis pas dans les secrets de la chambre d'agriculture mais d'après les dires de mon compagnon et de sa conseillère à la chambre, l'EBE passait largement...

Il a RDV demain avec une autre banque, mais il envisage une location-vente... On verra bien!

Je vous remercie à tous de vos réponses et vos avis.

Hors ligne

#18 10/11/2015 01:46:19

marginal
Banni
Date d'inscription: 17/09/2014
Messages: 922
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 922

Re:

ah bé si ça passe largement, faut demander un prêt aux usuriers qui viennent proposer leurs services à l occasion sur le forum http://forum.terre-net.fr/images/smilies/argent.gif
soit le montant de l achat de 300000 est deux ou trois fois inférieur à la valeur du bien
soit diplôme en poche le premier pécore venu peut reprendre une exploitation avicole sans un sous
le poulet est il si lucratif que cela? midu08 doit être un spécialiste, peu bavard sur le sujet http://forum.terre-net.fr/images/smilies/chuuut.gif
la poulette de luxe il parait que ça rapporte très bien,doit bien avoir des consommateurs avertis sur le forum pour en témoignerhttp://forum.terre-net.fr/images/smilies/cool.gif

Dernière modification par marginal (10/11/2015 01:48:57)

Hors ligne

#19 10/11/2015 07:50:54

midu08
Membre
Lieu: ardennes
Date d'inscription: 26/09/2010
Messages: 4048
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 4039

Re:

Margy si j'ai bien compris ,l'estimation englobe la maison d'habitation et 6 hectares (cloturés pour l'élevage ):

           Donc l'outil de travail ne comprend pas beaucoup plus que la moitié du capital ; mais ça fait encore quarante mille euros du batiment , je trouve qu'on est trop prés du prix du neuf ( autour de 50 mille je pense )

           Tiftouff nous dit bien que l'éleveur travaille en indépendant , sans nous parler du systéme de ventes : vente en vif , batiments complets , au détail en mort avec abattoir et vente directe ?? donc quid de la pérénité des marges ??

            Si le vendeur est si certain de la rentabilité ,il faut peut-étre essayer de lui demander une location vente ,ou de faire la banque (pour une partie seulement );

            Dans le prévisionnel , si c'est pour rester indépendant , ne pas oublier de prévoir 40 a 50 milles euros de fond de roulement !   

            Sans voir ni tout connatre , c'est hasardeux de se risquer a des avis !

            Comme dit plus haut , si ce n'est que de la production de vif  un 35 heures voir un temps partiel est tout a fait faisable ! 

            Quoi qu'il en soit bon courrage et tous mes voeux de réussite :

Dernière modification par midu08 (10/11/2015 07:50:05)


de toutes façons c est moins grave que si c,etait pire

Hors ligne

#20 04/01/2016 17:02:32

marginal
Banni
Date d'inscription: 17/09/2014
Messages: 922
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 922

Re:

un nouveau mode de financement pour les exploitations agricoles
http://www.dgconsults.fr/actualite-dg-c … s-218.html

Hors ligne

#21 04/01/2016 17:10:40

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Re:

oui, comment devenir "esclave" pour être agriculteur, c'est qui nous attend en france et ailleurs, pas moyen de pouvoir financer sa ferme, une honte sad

Hors ligne

#22 04/01/2016 17:25:08

marginal
Banni
Date d'inscription: 17/09/2014
Messages: 922
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 922

Re:

un peu d hors sujet , encore que .....


Qu’attendre de 2016 sur les plans économique et financier ? L’analyse prospective impose de mettre sur la table de nombreux dossiers. Jean-Paul Betbeze explique pourquoi, et comment, l’année qui se profile relèvera plus de la mutation que d’une véritable partie de plaisir.

Bail in : c'est le renflouement interne de la banque par ses actionnaires et ses détenteurs d'obligations. Il entre partout en scène, puisqu'il s'agit de repousser autant que possible le bail out, le renflouement par l'Etat. Ce dernier creuse en effet le déficit budgétaire et donc la dette publique, ce qui éloigne les membres de la zone de leurs objectifs de stabilité. Surtout, il n'est plus accepté par les peuples qui refusent de "payer sans savoir". Décembre 2015 a ainsi vu quatre petites banques italiennes faire faillite, "rinçant" leurs détenteurs d'actions et d'obligations... à la satisfaction des responsables politiques ! Pourquoi donc ?

100 000 €. Parce que depuis le 1er janvier 2016, les détenteurs de plus de 100 000 euros en dépôts bancaires seront appelés à "contribuer", autrement dit à participer au bail in de la banque en faillite, qui leur sera ainsi étendu. On imagine les conséquences dans une population pas prévenue... On verra quand elle saura : 100 000 euros de dépôt ou moins, tout le monde pourra s’inquiéter. On comprend que les politiques italiens ont préféré éviter ce type d'explications.

Fonds propres durs. C'est bien pourquoi, aussi, toutes les grandes banques européennes, par construction "systémiques" et qui doivent avoir déjà plus de capital que les autres pour cette raison (de sécurité), font entendre partout qu'elles dépassent déjà, et de loin, le ratio demandé. Tout lien avec les éventuelles interrogations de leurs gros déposants, une fois qu'ils seront informés des 100 000 euros, serait fortuit. En même temps, la  « transformation » (accorder des crédits à moyen et long terme à partir de dépôts à court terme), déjà plus surveillée par les autorités pour des raisons prudentielles, sera plus limitée encore par cet "effet 100 000 euros" (les gros clients peuvent se multibancariser plus,  placer sur d’autres supports…) et les taux d'inflation et d'intérêt faibles

Dernière modification par marginal (04/01/2016 17:28:30)

Hors ligne

#23 04/01/2016 17:58:49

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Hors ligne

#24 04/01/2016 19:19:36

jules
Membre
Date d'inscription: 02/12/2015
Messages: 477
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 477

Re:

bas de toute façon les banques ne prêtent qu'au riches ou s'il elles sont sur de pouvoir plumer le pigeons anaisliberte

elles font parties  intégrantes des parasites qui nous étrangles .... la honte quoi icon_redface

Hors ligne

#25 04/01/2016 19:45:54

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Re:

et les riches auront virés leurs tune, avant le clash, donc pour renflouer, desolé qu'ils diront, mais faut tout pour renflouer, et basta

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB & geek
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Les marques
Acheter john deere
Acheter Massey Ferguson
Acheter Beiser
Acheter Kverneland
Avis Quivogne
Avis Actisol
Avis Vicon
Avis Agrisem
Chambre agriculture
Les familles
Tracteur agricole
Charrue
Déchaumeur
Semoir
Remorque
Andaineur
Nitrate de chaux
Porte Caisson
Pomme de terre
Les produits
John Deere 7830
New Holland t6080
Massey Ferguson 165
Stihl ms 390
Agritel
Météo Plein Champ
Fiat 640
John Deere 6830
France agricole
Autres pages
Blé Matif
Colza Matif
Mais Matif
News agriculture
Annonce agricole
Vidéo agriculture
Dossier agricoles
Semance
Partenaires
Galerie photo : la Ferme des Acacias
bactérie
gaz à effet de serre
Vacances campagne
gps tomtom
Ferguson en Périgord
Annonce de matériels
Photos agricoles
Photos de matériels agricoles
Jardin potager
Agriculture Biologique
Le blog de l'UNIFA
Avagri
Lesagri61


Mentions Légales