Les dernières actualités

Les Cours MATIF

Blé MATIF

Déc 2018 200.75€/T   -0.25
Mar 2019 204.25€/T   -0.75
Mai 2019 205.75€/T   -0.75
Sep 2019 188.00€/T   -0.75

> > > Tous les cours du Blé MATIF

Colza MATIF

Fév 2019 377.00€/T   1.00
Mai 2019 378.25€/T   1.00
Aoû 2019 371.50€/T   0.75
Nov 2019 374.00€/T   0.50

> > > Tous les cours du Colza MATIF

Maïs MATIF

Jan 2019 175.50€/T   0.75
Mar 2019 177.00€/T   0.25
Juin 2019 180.50€/T   0.00
Aoû 2019 183.75€/T   1.25

> > > Tous les cours du Maïs MATIF

Les cotations sont fournies par vwd group

Le Baromètre des marques

Logo de Fendt

Catégorie Tracteurs

Logo de New Holland

Catégorie Moissonneuses-batteuses

Logo de Horsch

Catégorie Outil de travail du sol

Logo de Monosem

Catégorie Semoirs Monograines

Logo de Manitou

Catégorie Chargeurs télescopiques

Logo de Rolland

Catégorie Remorques

Logo de Amazone

Catégorie Pulvérisateurs

Logo de DuPont

Catégorie Produits phytosanitaires

> > > Participez au baromètre des marques
> > > Voir les baromètres des mois précédents

Agriavis.com : le site militant de l'Agriculture. Donnez votre avis sur vos matériels agricoles, engrais, semences et plants, produits phytos, services...
Logo AgriAvis.com

Agriavis Forum,l'agriculture discutée par les agriculteurs!

Agriavis recueille l'avis des agriculteurs sur les matériels, semences et plants, engrais, produits phytosanitaires, services et produits pour les animaux qu'ils utilisent sur leur exploitation

Vous n'êtes pas identifié.

Les derniers posts

Discussion Réponses Dernier message
problème fiat 570 par pierrick35
18 1040 Aujourd'hui 18:41:26 par Sadique de la forêt
Arret de la production laitière par Aurel01  [ 1 2 3 ]
53 7358 Aujourd'hui 09:09:56 par niko76
Bonjour à tous par pierre5255
5 710 Hier 21:17:19 par Aurel01
9 1580 13/11/2018 17:00:05 par Fly49
Luxxum case ih par pierre5255
0 513 12/11/2018 12:00:33 par pierre5255

#1 27/06/2016 14:20:31

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Bonjour à toutes et à tous,
j'ai 28 ans, je suis en reconversions professionnelle et je devrais rentrer en formation fin août (pour 10 mois) pour préparer un bprea orienter grande culture (1200h en cfppa et 350h en stage dans une ferme) c'est quelque chose qui me passionne et de murement réfléchie.
je me pose une question sur ce thème "Conduite d’un atelier de production de grandes cultures"

Précisément qu'est ce que la conduite d’un atelier de production de grandes cultures ?
J'ai bien une idée (préparer la parcelle, étude chimique de la parcelle? quel céréale semé? quelle variété? apport d'engrais? récolte) mais j'aimerai approfondir.

Petite question, vous qui êtes agriculteur que vaut un bprea obtenu par une personne en reconversion ?
Merci par avance de vos réponses.

Hors ligne

#2 27/06/2016 17:16:38

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Bonjour,

Avant toute chose, je te conseille de regarder ceci:
https://www.youtube.com/watch?v=mPi3wKOyvHI

Et puis, il faut comprendre comment un sol fonctionne, pour celà, rien de mieux qu'un profil cultural et de l'observation:
https://www.youtube.com/watch?v=5tP3fnZmlic

Bon visionnage wink
(N.B, au final tu verras un vrai intérêt économique au semis direct: besoin de moins de matos et moins de puissance, et quand on sait qu'il s'agit du premier poste de dépense en grande culture).

Si tu as des questions supplémentaire après ça, tu peux t'amuser à chercher sur youtube d'autres vidéos où claude bourguignon (père du semis direct il me semble) intervient.
Après, je pense que tu auras d'autres questions ^^

Hors ligne

#3 27/06/2016 17:44:54

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Merci Ripticus je visionne tout ça !!

Hors ligne

#4 27/06/2016 19:55:16

nivelle
Membre
Lieu: Pays basque ex 21
Date d'inscription: 31/07/2009
Messages: 3698
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3529

Re:

Ripticus :ta réponse n'est pas objective car beaucoup trop partisane ----beaucoup trop orientée = c'est bien moins simple en réalité


Patience et longueur de l'étang font plus que force et nique l'orage

Hors ligne

#5 27/06/2016 20:21:18

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Re:

bourguignon, les tueurs des agriculteurs conventionnels

la labour, c'est pas bon, ça détruit les vers  et ça  ravine
le TCS, c'est pas bon, ça consomme du gasoil et ça use la matériel, et ça ravine aussi
le SD, c'est pas bon, sans glypho, et d'apport de fumier

s'ils etaient si fort que ça les bourguis, pourquoi ne se sont ils pas installés, conseiller, c'est facile

Hors ligne

#6 27/06/2016 21:10:28

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Je débute dans le métier cette vidéo est intéressante, existe t-il des comparatifs en terme de rendement entre les semis directes sous couvert et les semis classiques ? ou c'est juste intéressant en terme de réduction d'engrais ? ( on s'éloigne du sujet de mon post)

Hors ligne

#7 27/06/2016 21:24:27

dgé
Membre
Lieu: ouest centre
Date d'inscription: 04/01/2009
Messages: 6563
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5386

Re:

le Sd c'est dangereux, ça marche parfois bien en semis d’automne, mais pas au printemps

le SD nécessite au moins autant sinon plus d'engrais, car besoin de plus d'azote vu que la minéralisation est plus lente, et ajout d'engrais phosphore au semis

Hors ligne

#8 27/06/2016 21:20:25

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

C'est vrai nivelle ^^. Il reste tout de même à noté que le profil cultural est interressant à regarder, que l'on soit en classique/TCS/SD/SDSC. Pour péter cette semelle de labour dont il parle et retrouver une aeration des sols, une sous soleuse peut faire un travaille interressant.
Mais perso, ca fait deux ans que je suis sorti de l'école, et à l'école, mon prof d'agro nous a enseigner l'agro-écologie et comment faisait la nature sans nous. On a par ailleurs été visité quelques exploitation en semis direct sous couvert en BTS, et les résultats sont impressionnant sur sols argilo calcaire, on observe par rapport au classique des rendements quasiment similaire uen fois la conversion faite et un effet année moins important (Si je me souvient bien, l'humus aide à réchauffer les sols ca il est de couleur foncé/noir, il est capable de retenir 8 fois son poids en eau et il fait partie intégrante du Complexe Argilo Humique qui retient le P et le K nécessaire à la plante.
et pour terminer, le nom du site, c'est AgriAvis, pas AgriNeutre

Dgé, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais la nouvelle loi de Lefoll nous tend la carotte pour aller dans ce sens. Je préfère aller lecher la carotte plutôt que d'attendre le baton... Car c'est généralement ce qu'il se passe.
Dgé, pourquoi ne se sont-il pas installé ? ils ont une ferme  où ils font leurs essais et etudes il me semble (à vérifier).

Je leur ai envoyé un mail pour les faire venir chez moi pour un profil cultural, ca peut être interressant sur cette parcelle cra juste à coté, un voisin fait du SD.

Hors ligne

#9 27/06/2016 21:27:03

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

dgé a écrit:

le Sd c'est dangereux, ça marche parfois bien en semis d’automne, mais pas au printemps

le SD nécessite au moins autant sinon plus d'engrais, car besoin de plus d'azote vu que la minéralisation est plus lente, et ajout d'engrais phosphore au semis

c'est pas ce qu'il en était ressortit d'une ferme que j'ai visité à Sans-Vallois.
Après 10 ans de semis direct, il mettait moins de fertilisant. Le P et le K était mieux retenu grace à un meilleur CAH. Niveau Phyto, il en a mis quasiment autant au début et avec le temps il en met moins.
Et en ce qui concerne le semis direct et la levé, il faut bien savoir que c'est plus pointu et ca demande beaucoup plus de competence technique. Et on ne passe pas d'un ITK classique à un ITK de Sd/SDSC. La conversion prend du temps, le temps necessaire à la vie biologique du sol (qui aere le sol, décompose la Matière organique et l'humus) de revenir complètement.

Normalement, dans des sols riche, on trouve environ 4T de vers de terre/ha, dans certain sols, on ne trouve plus que 100Kg de ver e terre par ha... Et c'est eux qui dégarde la matière organique...

Hors ligne

#10 27/06/2016 22:37:37

Nounours
Membre
Lieu: Latilly
Date d'inscription: 16/10/2009
Messages: 920
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 912

Re:

100kg tu exagères un peu là quand même !!!! le SD je m'y suis intéressé, j'ai même vendu des semoirs en SD (et pas du petit format) je peu te dire une chose, va faire un tour dans le barrois, terre de prédilection du SD avec des fermes de 250 à plus de 1500ha, ils ont tous racheté des charrues, je fais des essais avec Syngenta dans ce secteur, 1500 Vulpin résistant au M² c'est un minimum. le SD ils ont abandonné car ils n'arrivent plus à gérer.

Maintenant ils font un colza, un blé, un scourgeons, un en de friche pendant lequel il détruise tt ce qui repousse au glyphosate vulpin et repousse de céréales, et ils repartent pour un colza. CErtain d'ntre eux en sont rendu à faire 3 herbicides en céréales. impossible de faire du Maïs (au 20/10 tu rentre plus dans les champs), les vulpins relève avant même que tu implantes la culture, ils cherchent tous des solutions, certains se pose même la question de relancer un élevage pour faucher les céréales immature en ensilage c'est pour te dire.

On ne demande pas de prise de position ici mais simplement des informations sur le moyen de géré un assolement wink

Tu es jeune ça se comprend mais il faut lire entre les lignes wink

Maintenant pour en Revenir au Sujet de Momo, sois patient, vas sur les Sites d'Arvalis, de terre Inovia (Ex Cetiom) .... tu aura plein d'info mais ne brule pas les étapes, acquière de l'expérience et ensuite tu prendras des décisions.

Hors ligne

#11 27/06/2016 23:04:56

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

article réalisé à partir d'un rapport de la FAO:

https://www.franceinter.fr/emissions/pl … nvier-2016

Après, je suis curieux de connaître ce qu'ils ont fait dans le barrois smile. Et ce dans le détails.
Bon après, moi dans mon système, on est tourné  100% vers l'élevage, tout ce qu'on produit sur nos terres est à destination d'un cheptel bovin lait et viande.
Le maïs coutant trop chère à faire et à équilibrer dans la ration, on s'est tourné vers les meteils, et on a été impressionné par son pouvoir étouffant, on a utiliser 0 pesticides dessus et 50 malheureuse unité d'azote et 20 tonnes de fumier/ha. On a essayé de semer du sorgho BMR derrièr epour rapporté de l'énnergie, on fera du maIs grain humide et on ensilera de la luzerne l'année prochain. l'objectif, c'est une ration de 20L sans acheter d'aliment dans le commerce (noté qu'un copain avec son ensilage de luzerne et du maïs dan sla ration + purée de patate, il ne met que 300 gr de tourteau pour uen ration de 25L)

J'oubliais une chose, on a plus ou moins la même pratique agricole qu'il y avait au début de l'agriculture (mise à part qu'avant, c'était pas la charrue mais l'arère, ou la beche) en mésopotamie. Et quand on voit ce qu'est le moyen orient aujourd'hui et ce qu'il était avant (on a quand même retrouvé des grandes villes et des termes romains (Palmyre, ca vous parle?) et ils avaient pas la réputation de construire de grande chose sans bouffe à foison....
Alors peut-être qu'il y a d'autres raison à ce que le moyen orient soit devenu très peu productif, mais en attendant, la seule théorie qui tient debout et qui a l'air de se vérifier, c'est une agriculture qui ne s'est pas inspiré de la nature pour produire.

Le déclin de la civilisation de la l'ile de paque, ca vous parle ? Les historiens incrimine une agriculture de moins en moins nourrissière...

Après, comme dit dans mon premier message, j'invite tout le monde à creuser le sujet et ne pas se contenter des deux malheureuse vidéos que j'ai posté. La curiosité ne coûte rien avec internet de nos jours wink.

mais c'est vrai, fermons cette parenthèse ^^

Dernière modification par Ripticus (27/06/2016 23:48:21)

Hors ligne

#12 28/06/2016 08:52:38

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5556
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5006

Re:

Et ben ils t'ont bien endoctriné dans ton école. 
Je ne suis pas en train de dire que tout ce que tu exposes est à jeter mais avec le temps et les déconvenues  tu t’apercevras que les belles théories sont vite confrontées à la réalité du terrain. Ce qui fonctionne une année ou a un endroit ne marchera pas de la même manière l'année d'après avec une météo différente ou dans un terroir différent.
La panacée n'existe pas en agriculture tout n'est que compromis, le vrai secret c'est une adaptation permanente de l'agriculteur aux conditions qu'il rencontre et ça y'a guère que l'expérience de son  terroir qui l'apporte..  Les bourguignon comme à chaque fois semblent plus destinées a s'auréoler de gloire et à  régler les comptes avec leur ancien employeur que de faire avancer le schmilblick. Je préfère largement l'approche de quelqu'un comme  Frédéric Thomas

En ligne

#13 28/06/2016 09:49:04

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

well, wait and see comme d'ahibitude en agricole x).

Hors ligne

#14 28/06/2016 10:39:17

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Fly49 a écrit:

Et ben ils t'ont bien endoctriné dans ton école. 
Je ne suis pas en train de dire que tout ce que tu exposes est à jeter mais avec le temps et les déconvenues  tu t’apercevras que les belles théories sont vite confrontées à la réalité du terrain. Ce qui fonctionne une année ou a un endroit ne marchera pas de la même manière l'année d'après avec une météo différente ou dans un terroir différent.
La panacée n'existe pas en agriculture tout n'est que compromis, le vrai secret c'est une adaptation permanente de l'agriculteur aux conditions qu'il rencontre et ça y'a guère que l'expérience de son  terroir qui l'apporte..  Les bourguignon comme à chaque fois semblent plus destinées a s'auréoler de gloire et à  régler les comptes avec leur ancien employeur que de faire avancer le schmilblick. Je préfère largement l'approche de quelqu'un comme  Frédéric Thomas

Fly49 tu es de quel coin du 49?

Merci les gars de votre enthousiasme sur ce post, mais ca ne répond pas complètement à mes questions !!!

Hors ligne

#15 28/06/2016 11:15:45

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5556
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5006

Re:

secteur brissac

En ligne

#16 28/06/2016 12:25:00

nivelle
Membre
Lieu: Pays basque ex 21
Date d'inscription: 31/07/2009
Messages: 3698
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3529

Re:

SDSC : thémes travaillés par la C A 21 depuis 1992 ( 5 rotations triennal sur un site suivi depuis 2007 sur 8 exploitations différentes typiques des plateaux Chatillonnais
- Ne pas sous estimer la qualité de la récolte : faucher très bas avec un broyeur finement réglé répartissant très bien la paille ----ne pas promener les bennes chargées dans la parcelle = c'est certainement un cout plus élevé
Semis rapide du couvert et rouler après récolte
Si le cout de la mécanisation se réduit , il est compensé par l'utilisation du Glyphosate
En céréales d'hiver les marges sont meilleurs qu'en céréales de printemps
Aucune réduction d'azote et surveillance accru des rongeurs et limaces
En grandes cultures un homme seul peut mener 30 % de surface supplémentaire par rapport au conventionnel mais le bénéfice suit-il ?


Patience et longueur de l'étang font plus que force et nique l'orage

Hors ligne

#17 28/06/2016 13:42:25

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

@Fly49 :
Endoctriné ? le mot est fort je trouve, mais je pourrais te retourné la question, es-tu toi même endoctriné par nos chères Technicien-COMMERCIAUX
Sur le fait que ce qui fonctionne une année à un endroit ne marchera pas forcément dans l'autre, je suis parfaitement d'accord avec toi, mais ça s'applique également dans le système classique alors bon...
En ce qui concerne l'adaptation permanente, je suis parfaitement d'accord avec toi, mais je rajouterai qu'il faudrait savoir également anticipé les problèmes à venir, qu'il faut également s'adapter et anticipé les aléas économique. Enfin, ce n'est que mon avis, mon père voulait la fin des quotas, pronait le système allemand, mais il croyait que le système maïs soja serait toujours rentable.... Aujourd'hui il s'aperçoit que non, et on change en catastrophe le système, encore heureux que j'avais insisté pour faire un essai de meteil l'an dernier, sinon avec la secheresse de 2015 que l'on a eu et les malheureux maïs à 7TMS/ha, on aurait acheter 20 000€ de bouffe ! C'est en celà que je dis qu'il est important d'anticiper par sécuristation les éventuels changement.
Sur les marchés, on ne peut pas vraiment attaqué, a part brulé des pneus sur un parking de supermarché pour tenter de faire pression, on ne peut pas faire grand chose, la seule chose que l'on puisse faire, c'est d'avoir une défense blindé.

@momo131809 :
Désolé de pourrir ton topic, je vais te donné les réponses à tes questions :

La conduite d'un atelier de grande culture dépend avant tout du potentiel de tes sols. Pour celà tu as le choix entre regarder ce que les collègues font et poser des question à ceux-ci, aller demander aux anciens locaux qu'est ce qu'on peut faire ici ou encore faire une analyse de sol.
Attention, un sol, ce n'est pas QUE de la chimie, c'est un milieu vivant (c'est d'ailleurs une partie du débat qui s'exprime actuellement sur ton topic), mais je ne m'éterniserai pas la dessus, le débat s'ouvrirait encore plus.

En fonction du potentiel de tes sols, tu détermineras une liste de culture possible que tu mettras en corrélation avec ce qu'achète les organismes à proximité de chez toi (ex: ca sert à rien de faire des légumes si tu ne peux pas les vendre à un grossiste, à moins que tu les vendes toi même).
Ensuite, il te faudra déterminer une rotation, à savoir que plus elle est longue et varié, moins de produit phyto tu mettras. Car les ravageurs qui se sont multiplié dans une culture X et qui ont pondus pour l'année d'après ne pourront pas mangé la culture Y que tu auras mis par la suite. Ce n'est qu'un exemple pour que tu comprennes le concept.
Par exemple, dans mon secteur, on observe les classique: Colza - Blé - Orge d'hiver - Luzerne * 3 - Blé . Ou encore du Maïs ensilage - blé - Maïs ensilage (= > et la tu mets pas mal de phyto, notament fongicide sur blé).
Donc tu sauras bien, plus la rotation est longue, mieux c'est !
En ce qui concerne le choix des variétés, eh bien là, ca dépend de la date à laquelle tu veux semer en premier lieu (Précoce ou non), ca dépend également des maladies que tu développes sur ton sol (certaine variété sont résistante ou tolérante (la tolérance est mieux car un jour ou l'autre, la résistance ne fonctionnera plus, ex du vulpin resistant au glyphosate ! la nature s'adapte toujours par selection naturelle)) Il ets à noté qu'une pratique récente consiste à mélanger plusieurs variété ensemble (jusqu'à 4-5 variétés avec des résistance/tolérance différente afin de sécuriser la récolte et réduire les phyto encore une fois). Et ca dépend de ce que tu veux faire de ta récolte, par ex pour le blé, si tu veux le classé en meunier, certaine variété sont plus approprié que d'autres mais aussi plus chère. Pour l'orge de brasserie, c'est le même topo wink.

Pour les apports d'engrais, tu les feras en fonction du potentiel de rendement que ta culture et sa variété te permette (ca sert à rien d'en mettre plus, ce serai gaspillé de l'argent et risquer de te faire pincer par la législation) Mais aussi de ton objectif de rendement (et ca, ca dépend de ta manière de gérer ton portefeuille mais aussi de comment tu pressens l'année). Ca dépendra également des réserves déjà disponible dans ton sol (pour le P et le K, le mieux, c'est de faire une analyse de sol au départ et après, à la rigueur tu peux essayer de l'estimer), pour l'azote (N), il te faudra te renseigner sur le reliquat sortis hiver et fractionné les apports sinon tu risque le lessivage et donc perdre des euros.
note qu'il te sera important de conservé un taux minimal d'Humus dans tes sols afin de pouvoir créer ce que l'on appelle le complexe argilo humique (association de l'argile et de l'humus) qui permet de retenir les éléments P et K dans le sol, qui eux ne se lessive pas.
Dans le cas où ton taux d'humus baisse (l'idéal, c'est 3-4%), il te faudra amender ton champ en matière organique avec un rapport C/N élevé afin d'enclencher une Humification au lieu d'une mineralisation rapide. pour celà, rien de mieux que d'apporter un fumier pailleux ou alors de laisser les pailles broyé sur ton sol après récolte.
Il te sera également important de surveillé le Ph de ton sol, les apports azoté sous forme d'urée par exemple ont tendance à acidifié le sol et les cultures que l'on pratique aime un pH compris entre 6 et 7 (neutre en somme). Dans le cas où le Ph baisse en dessous de 6, il te faudra amender par un chaulage.
Et en dernier point, il te faudra surtout respecté la législation qui s'est beaucoup endurcit au sujet de la fertilisation des sols.

Et pour terminer, pour la récolte, bah c'est simple : Quand c'est mûr avec un taux d'humidité convenable (le sechage coute chère...), bah il faut y aller !
(j'espérais que les vidéos que je t'avais fournit + ta curiosité t'aurais permis de répondre à la majeure partie de tes question, au lieu de celà, ça a enclencher une polémique, mes plus plates excuse pour le désagrément)
Si les autres veulent bien se donner la peine d'éventuellement me corrigé, ce ne pourrait être que plus enrichissant smile.

@Nivelle:
Et pourquoi cette obsession de faire toujours plus de surface (qui par ailleurs conduit certain syndicat a évoqué le problème de la difficulté d'un jeune à trouvé de la surface pour s'installer) ?

Vous ne pouvez pas simplement travailler  à réduire au maximum votre temps de travaille sur la ferme et envisager d'autres forme de revenus comme développer des activités annexe comme du broyage d'accotement, de l'entreprise pour rentabiliser votre matériel, faire du service de remplacement, ou encore, si celà est possible chez vous, dévelloper une activité de vente direct (et selon ce que c'est, celà peut être très chronophage)... Et ce dans la mesure où vous estimez que le revenu dont vous vous tirez de la ferme est insuffisant. AVce la crise laitière, c'est ce que certain collègue ont fait, suppression de l'atelier lait, passage en grande culture et viande et travaille en service de remplacement, résultat, il gagne mieux sa vie ...

En ce qui concerne l'augmentation du coût en glyphosate, j'ai du mal à le croire, j'aimerai voir cette étude dans le détail, car le litre de glypho coûte autour de 4€/L, et tu en met entre 1 et 2L/ha.... T'en a déjà pour plus chère de fioul en labourant même si tu fais 3 passage de glypho, alors faut m'expliquer...

Dernière modification par Ripticus (28/06/2016 13:40:19)

Hors ligne

#18 28/06/2016 14:45:41

Fly49
Membre
Lieu: Maine et Loire / Anjou
Date d'inscription: 15/06/2009
Messages: 5556
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 5006

Re:

Ripticus a écrit:

@Fly49 :
Endoctriné ? le mot est fort je trouve, mais je pourrais te retourné la question, es-tu toi même endoctriné par nos chères Technicien-COMMERCIAUX
.

Endoctriné certainement pas et pas davantage un suiveur de gourou wink  ce n'est pas dans mon tempérament.  lol

En ligne

#19 28/06/2016 16:24:59

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

J'aime bien cette note d'humour big_smile
Mais je n'ai pas le sentiment d'avoir auréoléce bourguignon, j'ai seulement mis en avant la technique du semis direct pas le personnage. Après que ce soit Fréderic Thomas, Pierre, Paul ou jacque, je m'en cogne, ce qui m’intéresse, c'est cet ITK.
Alors que certain critique le personnage pour ce qu'il a été et ce qu'il est aujourd'hui, on s'en balance, ce qui nous interresse, c'est la technique.

Dernière modification par Ripticus (28/06/2016 16:25:21)

Hors ligne

#20 28/06/2016 18:06:31

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Ripticus a écrit:

[u][b(j'espérais que les vidéos que je t'avais fournit + ta curiosité t'aurais permis de répondre à la majeure partie de tes question, au lieu de celà, ça a enclencher une polémique, mes plus plates excuse pour le désagrément)
Si les autres veulent bien se donner la peine d'éventuellement me corrigé, ce ne pourrait être que plus enrichissant smile.

J'ai regardé qu'une vidéo pour le moment et elle est forte intéressante. j'aimerai approfondir dans les différentes méthodes de conduite de culture
Mais à vrai dire c'est impressionnant tout les paramètres à prendre en compte pour mener une culture, je trouve ça profondément intéressant et très motivant.
Je suis impatient de commencer ma formation.
D'ailleurs quel regard portez vous sur la formation que je vais faire (bprea grandes cultures) en reconversion professionnelle?

Je n'ai pas pour ambition de m'installer la semaine prochaine (que l'on soit bien d'accord) je veux acquérir une expérience en temps qu'employé et par la suite envisager peut être de m'installer mais c'est pas ma priorité.

Hors ligne

#21 28/06/2016 18:19:38

nivelle
Membre
Lieu: Pays basque ex 21
Date d'inscription: 31/07/2009
Messages: 3698
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 3529

Re:

@Nivelle:
Et pourquoi cette obsession de faire toujours plus de surface (qui par ailleurs conduit certain syndicat a évoqué le problème de la difficulté d'un jeune à trouvé de la surface pour s'installer) ?

Je n'ai aucune obsession mais un simple constat : je termine ma onzième année de retraite
-Quant à la diversification chaque entreprise sait que  1- c'est dans son "cœur de métier " qu'on est le plus performant  2-il ne faut pas qu'un atelier supplémentaire empêche d'être au top intervention sur l'activité principale si non = 36 métiers c'est 36 misères -----
Je suis d'accord sur le prix du glyphosate mais , nous avions ajouté dans ce post tous les suppléments indispensables dans le Semis Direct ( moyenne annuelle sur les 5 rotations : roundup + anti limaces + anti souris  +resemis d'un tournesol au printemps à la place d'un colza une année  + un resemis d'O P à la place d'un O H  + un cout supérieur de 10 % pour amélioration du travail de la  Moiss batt ---------d'ou notre conclusion que le gain sur la mécanisation et le travail était en grande partie absorbé par un cout supplémentaires de dépenses de production
- Un entrepreneur de battage acceptera de ralentir pour un meilleur broyage ---acceptera de ne plus faucher après 22 heures à cause de la rosée ------acceptera de ne vider qu'en bout de parcelle mais , il facturera
Une observation personnelle : en Orge d'Hiver ou escourgeon c'est délicat la date de semis en Semis Direct est parfois difficile à optimiser à cause de la pluie  ( chez moi , avant le 5 octobre c'est trop tôt pour l'escourgeon  car le stade atteint au printemps serait souvent gèlife ---et après le 15 octobre le potentiel de rendement chute sévèrement pour l'O H et l'Escourgeon -----mes relevés montre une période pluvieuse : en conventionnel c'est plus facile


Patience et longueur de l'étang font plus que force et nique l'orage

Hors ligne

#22 28/06/2016 20:35:11

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

@momo
C'est sûr qu'agriculteur c'est moins simple que visser deux boulons pendant huit heure à l'usine, mais c'est plus passionnant, c'est plaisant de faire quelque chose que l'on aime et que l'on construit de A à Z. Mais derrière, la rémuneration, les vaccances et les responsabilités ne sont pas les même non plus.
En ce qui concerne mon avis sur votre formation, vu que je ne la connais pas, je peux guère vous en dire grand chose. De ce que j'ai vu sur internet sur son contenu, je dirais qu'elle approche le niveau d'un bac pro CGEA (qui se fait en 3 ans).
En revanche, je peux vous dire ce que je pense de ce que j'ai fait: Bac STAV puis BTS ACSE et je trouve que je connais bien peu de choses (oh pour sûr, niveau agro' et zoot, j'ai toutes les bases requise, mais quand je vois les gars qui font du SDSC, je m'aperçoit que je connais bien peu de chose), c'est en ACSE que j'ai acquis toutes mes connaissances de gestion et compta qui me permettent de "savoir" gérer une EA.
Alors quand je vois que cette formation sur 10 mois prétend vous apprendre ce que nous on a appris sur 4 ans, bah j'ai du mal à croire que ce soit aussi approfondis que nous (à moin que le ministère de l'agriculture ait relevé un degré dattention aux cours bien plus élevé chez les adultes que chez les etudiants qui aime passer de bonne soirée à table et venir en cours avec les yeux pochés et quelques vapeurs d'alcool ^^.

@nivelle

Oui nivelle, c'est le cas pour les entreprises de taille sufisament conséquente pour embaucher plusieurs salariés, c'est d'ailleurs ce qui a conduit à la création de chaîne de fabrication (un salarié visse un boulon toute la journée, c'est passionnant et pauvre en savoir faire...) mais ce n'est que faiblement le cas en agricole. En effet, quan don est agriculteur polyculteur éleveur, on a pas mal de corde à son arc: Paysans, mecano, veto, comptable, technicien agronome, technicien zoologue, maçon... Oh certes, ce ne sont pas dont la connaissance est très approfondis, mais elle permet de faire de sacrés économie car si on devait faire appel à chaque fois au spécialiste...
Tenez, pour exemple quand on a fait la mise au norme chez moi, on a fait le devis où on faisait toutes la maçonnerie et plusieurs où l'on faisait faire, il y avait en moyenne 40 000€ d'écart... Et par rapport aux années habituel, on a enregistré comptablement une baisse de performance sur l'atelier lait de 2000€. Donc comme vous pouvez le voir, il s'agit bien d'un calcul Bénéfice/risque. Elle est bien faible la misère de 2000€ face à l'économie en Main d'oeuvre de maçonnerie.
Mais la dessus, chacun son avis.

pour la seconde partie de votre message, je la trouve très interressante et mérite d'être étudié. J'apprécierai tout de même de consulter le document PDF en question.
J'aimerais attirer votre attention la dessus: "anti-souris", et vous poser cette question : Renards, buses et chats ont été génocidé chez vous? parceque ces animaux se nourissent justement de souris, s'il n'y a plus de souris, ils s'en vont ou meurt, et donc quand les souris sont de retour, ils viendront avec un peu de retard (à noté que les buses apprécient guère les grand champ dit open field car elle ne peuvent se poser nulle part pour se reposer)
En revanche chez moi, ce sont les dégâts dû aux sangliers qui inquiète les agri en SD, car le sol est plus riche en vers de terre, donc plus apétissant, mais bon, vu qu'ils étaient déjà assurer en méthode traditionnelle.
Ensuite, en quoi la permutation d'une culture par une autre est-elle une charge pour vous ? Un manque à gagner peut-être ? Il faudrait cependant noter que c'est plus interressant (écologiquement parlant) d'avoir des rotations bien plus longue (comme adressé dans le message à nivelle), après, rien ne vous empêche de trouver une culture qui sera plus interressante pour vous.
Ensuite, en ce qui concerne la date de semis, il est possible que ce soit plus difficile, mais quand j'ai posé cette question à sans-vallois au paysans qui faisait du semis direct, il m'a rit au nez en me disant que quand les autres ne pouvait pas rentré dans la parcelle après 50L de flotte, lui le pouvait (d'ailleurs, Frederic Thomas le présente sur cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=1fRKT_Gidfo#t=3m00s) ALors bon, comprenez ma requête quand à observer cette étude.

Dernière modification par Ripticus (28/06/2016 20:49:29)

Hors ligne

#23 29/06/2016 21:04:50

Ripticus
Membre
Date d'inscription: 23/06/2016
Messages: 24
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Bon, une petite dernirèe vidéos où il est démontré l'activisme du ministre de l'agriculture à ce sujet: https://www.youtube.com/watch?v=RSZT5HiosXQ
N.B: beaucoup d'entre nous (dont moi) ne porte pas vraiment dans leur coeur ce ministre, mais il faut bien admettre que ca faisait longtemps que l'on avait pas eu un ministre de l'agriculture au lieu d'un ministre des agriculteurs. En ce qui concerne la gestion de la crise agricole et la réduction des primes PAC, je vous invite à vous pencher sur le laxisme bureaucratique des DDT sur la lecture des texte européen sur la période  PAC 2008-2012, article que vous trouverez ici: http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html ; alors pour les mauvaises langues, on peut s'estimer heureux qu'il nous demande pas de le rembourser, mais ca explique derrière que l'on doit s'amuser à détourer les arbres dans les parcelles)

Hors ligne

#24 15/09/2016 18:24:31

momo131809
Membre
Date d'inscription: 28/10/2010
Messages: 25
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 24

Re:

Salut,
Je passe juste pour passer un gros coup de gueule contre c'est con***d de Pôle Emploi qui m'empêche de faire ma formation.
Je vous explique rapidos: j'ai mis fin à une période d'essai après 7 jours de travail effectif le 17 juin car ca se passait mal avec les employés, Pôle Emploi à jugé bon de me supprimer mes indemnités chômage dont j'avais besoin pour ma formation car pour eux mettre un terme à son contrat après 7 jours calendaire (Pôle Emploi fonctionne en jours calendaire) est une démission donc suppression des indemnités, je cumule à peine 3 mois de chômage sur les 5 dernières années, je suis juste écœuré tout les éléments étaient réunis cette années pour que je puisse faire cette formation, et ça ne se représentera pas.

Et quand je vois tout c'est fainéant qui reste chez eux avec leurs RSA personne n'intervient, visiblement on s'en sort mieux à rien branler que de ce lever tout les matins pour aller bosser.

Hors ligne

#25 15/09/2016 21:46:58

charle14
Membre
Date d'inscription: 28/04/2012
Messages: 1458
Son Agriavispace
Sa cagnotte : 1455

Re:

tu te pointe au pole emploi et tu demande rdv avec le responsable d'agence,tu dis que tu ne partira pas tant que tu n'auras pas ce rdv ou a minima une date et une heure,tu explique ton probleme et surtout ton projet et a combien c'est vital pour toi de faire la formation, les conseilleres sont souvent des grosses emmerdeuses qui cherchent la petite bete pour te rayer plutôt que de t'aider dans tes démarches....tu peux aussi aller voir le cfa ou tu devais te former ils peuvent pousser un peu au cul...

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB & geek
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Les marques
Acheter john deere
Acheter Massey Ferguson
Acheter Beiser
Acheter Kverneland
Avis Quivogne
Avis Actisol
Avis Vicon
Avis Agrisem
Chambre agriculture
Les familles
Tracteur agricole
Charrue
Déchaumeur
Semoir
Remorque
Andaineur
Nitrate de chaux
Porte Caisson
Pomme de terre
Les produits
John Deere 7830
New Holland t6080
Massey Ferguson 165
Stihl ms 390
Agritel
Météo Plein Champ
Fiat 640
John Deere 6830
France agricole
Autres pages
Blé Matif
Colza Matif
Mais Matif
News agriculture
Annonce agricole
Vidéo agriculture
Dossier agricoles
Semance
Partenaires
Galerie photo : la Ferme des Acacias
bactérie
gaz à effet de serre
Vacances campagne
gps tomtom
Ferguson en Périgord
Annonce de matériels
Photos agricoles
Photos de matériels agricoles
Jardin potager
Agriculture Biologique
Le blog de l'UNIFA
Avagri
Lesagri61


Mentions Légales